F1 - Ricciardo ravi des progrès sur le V6 Renault

F1 - Daniel Ricciardo ravi des progrès sur le moteur Renault

Daniel Ricciardo est ravi des progrès sur le moteur Renault, qui se sont constatés à Monza. Cyril Abiteboul attend les mêmes progrès sur le châssis.

Renault a marqué plus d'un tiers de son total de points sur une seule course, celle de Monza, cette année. Ce circuit récompenser la puissance et Daniel Ricciardo y voit un signe des progrès sur le V6 Renault.

« Evidemment, je suis heureux pour toute l’équipe, mais je tiens à féliciter particulièrement les gens de Viry, qui fabriquent les moteurs, » a déclaré l’Australien à Sky Sports F1. « Décrocher le meilleur résultat de l’équipe depuis 2008 ici, à Monza, sur un circuit de puissance, c’est un acte fort. »

Daniel Ricciardo utilise des moteurs depuis son arrivée chez Red Bull en 2014. Dans cette équipe, il a vu ses patrons, Christian Horner et Helmut Marko, critiquer régulièrement le V6 Renault, avant de partir pour le constructeur français. Il sent que les choses vont dans le bon sens.

« Ils ont eu beaucoup de problèmes ces dernières années et ils ont apporté de gros progrès sur le groupe propulseur cette saison, » souligne Ricciardo. « (Ce résultat) est pour eux. »

Renault doit améliorer son châssis

Renault doit progresser dans de nouveaux domaines. Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, est satisfait des progrès sur le moteur mais il a conscience des faiblesses côté châssis. L'équipe continue à renforcer l'usine et à restructurer son département technique pour franchir un cap.

« Il faut que la voiture continue de progresser, » a déclaré le Français dans Formula One sur Canal + Sport Week-End. « On voit que le moteur a franchi une étape considérable. Il faut que l’on produise la même chose côté châssis. »

Abiteboul attend de « bons rendez-vous » comme Austin en fin de saison, mais il faudra attendre la saison 2020 pour voir de grosses évolutions sur le châssis.

« Il y a des choses que fondamentalement, nous ne pouvons pas corriger sur cette voiture, qui a des problèmes de comportement aérodynamique qui sont maintenant bien identifiés, mais sur lesquels les solutions vont mettre du temps à venir, » reconnaît-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 10 septembre 2019 à 13:34 atypik dit : Bon alors Daniel tu restes ou tu pars chez Ferrari à la place de Vettel?,