F1 - Alonso aurait approché Ferrari et Red Bull

F1 - Fernando Alonso aurait approché Ferrari et Red Bull pour 2020

Fernando Alonso aurait approché Ferrari et Red Bull en vue de la saison 2020. A-t-il une chance de faire son retour avec l'une de ces équipes ?

Fernando Alonso a nié une envie de faire son retour en Formule 1 en 2020, en évoquant plutôt la perspective du règlement 2021. Selon la BBC, l'Espagnol et son entourage ont cependant contacté les dirigeants de Ferrari et de Red Bull pour sonder leur intérêt en vue de la saison 2020.

Andrew Benson, le journaliste de la BBC présent à Monza, précise même qu'Alonso a tenu à l'informer de sa visite dans le motorhome de Ferrari. « Je me disais que l’histoire pouvait se développer un peu plus maintenant qu’elle est entre vos mains... » lui a précisé Alonso.

Le double champion du monde souhaiterait profiter de l'incertitude régnant au sein des deux équipes pour la saison 2020, même si la situation est différente chez Ferrari et chez Red Bull.

Ces options sont-elles crédibles ?

Du côté de Ferrari, Sebastian Vettel et Charles Leclerc sont sous contrat. Vettel reste au coeur de rumeurs récurrentes autour d'une possible retraite ou d'un retour chez Red Bull. Ce rumeurs ont été constamment démenties par l'intéressé, Ferrari et Red Bull mais les difficultés de Vettel dans les dernières courses ont relancé les spéculations.

Si Vettel devait quitter Ferrari, il reste à savoir si c'est vers Fernando Alonso que la Scuderia se tournerait. Il a roulé pour Ferrari de 2013 à 2014 mais la relation s'est tendue dans les dernières saisons.

La situation est plus ouverte chez Red Bull, qui n'a pas encore désigné l'équipier de Max Verstappen pour 2020. Alexander Albon a été promu à Spa et il reste en concurrence avec Pierre Gasly et Daniil Kvyat pour la saison prochaine. La BBC précise cependant qu'Alonso a peu de chances de s'ajouter à la liste des prétendants en raison de son passif avec Honda.

Alonso a été très critique envers le motoriste japonais lorsqu'il était partenaire de McLaren, de 2015 à 2017. Honda aurait même refusé qu'il utilise l'un de ses moteurs aux 500 miles d'Indianapolis. Alonso a tenté de se qualifier avec un moteur Chevrolet.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

lundi 16 septembre 2019 à 14:14 Luca dit : Fernando Alonso a piloté pour Ferrari de 2010 à 2014 avec quelques apparitions en tant que guest en 2015. L'entente avec Ferrari s'est dégradée à beaucoup de niveaux durant l'année 2014, où la F14-T fut un échec. D'après certaines sources, Fernando Alonso aurait une chance d'intégrer l'équipe de F1 Ferrari pour 2020, mais pas en tant que pilote officiel. Cela permettrait à Alonso de tenter des courses pour Mclaren aux USA notamment, car Mclaren souhaite mettre en avant des jeunes talents au profit du certes expérimenté Alonso. Ferrari souhaiterait en effet promouvoir une équipe de jeunes pour 2021, avec notamment Mick Schumacher s'il continue à faire des preuves.

vendredi 13 septembre 2019 à 08:28 atypik dit : Pas un jour,pas une semaine sans qu'on nous saoule ...une véritable overdose sauce Alonso.

vendredi 13 septembre 2019 à 02:55 Merzario dit : Ha non pas lui ! Il mettrait des bâtons dans les roues de Leclerc

jeudi 12 septembre 2019 à 22:56 MANFRED91 dit : Il est temps de tourner la page Fernande ! Aucune équipe ne gagnerait à recruter celui qui a semé la zizanie partout où il a mis les pieds. Qu’il reste ou il est ... et surtout loin de la F1.

jeudi 12 septembre 2019 à 19:25 SAXOKitcar-96 dit : hey Vincent appelle Nico il a une blague sur Fernando et Rubensvettel

jeudi 12 septembre 2019 à 19:21 SAXOKitcar-96 dit : ☺😊😀😁😂 heu Vincent arrêté de gaité des connasseries

jeudi 12 septembre 2019 à 18:29 LEON dit : Il a aussi eu des pbms en LMP1avec TOYOTA car la vérité est que TOY l'a viré !Certes proprement comme avec Lapierre mais viré ; individualiste , non gérable dans un team .

jeudi 12 septembre 2019 à 18:29 LEON dit : Il a aussi eu des pbms en LMP1avec TOYOTA car la vérité est que TOY l'a viré !Certes proprement comme avec Lapierre mais viré ; individualiste , non gérable dans un team .

jeudi 12 septembre 2019 à 17:25 Luc dit : Ferrari :oui mais pas Honda ! Même avec Ferrari, Alonso a eu déjà des problèmes.