FE - Les audiences de la Formule E en hausse

FE - Les audiences et les revenus de la Formule E en hausse

La Formule E a annoncé une hausse de son audience et de ses revenus pour la saison 2018-2019, avec des profits pour la première fois.

La Formule E séduit un public de plus en plus large. La cinquième saison du championnat, qui a vu l'arrivée d'une nouvelle monoplace, la Gen2, et le deuxième titre de Jean-Eric Vergne, a été la plus suivie. L'audience est en hausse sur les réseaux sociaux et à la télévision, tandis que l'affluence a augmenté sur les circuits.

La Formule E met surtout en avant l'augmentation de son audience sur les réseaux sociaux. Par rapport à la saison précédente, le nombre d'abonnés sur ses différents comptes a augmenté de 212%. Le taux d'engagement a également augmenté, à auteur de 449%. Les vues ont augmenté de 61% sur les vidéo, pour dépasser les 850 millions pour la saison.

Le championnat se félicite de ses performances sur le jeune public. 72% des abonnés à ses coûtes ont moins de 35 ans et 42% des vidéos vues le sont pas des personnes de moins de 25 ans.

Les courses ont attiré un total qui dépasse les 400 000 personnes. Les audiences à la télévision cumulent 411 millions de téléspectateurs sur 13 courses, une hausse de 24% sur un an.

La F1 ne fournit pas exactement les mêmes chiffres, ce qui complique les comparaisons. L'un des chiffres publiés par les deux catégories est l'affluence sur l'ensemble des courses. La F1 a annoncé un total de 4 093 305 spectateurs en 2018, mais chaque Grand Prix est disputé sur trois journées et il y en avait huit de plus.

Les résultats financiers sont bons

Les revenus générés par la Formule E sont également en hausse. Ils ont dépassé 200 millions d'euros la saison dernière, soit une augmentation de plus de 50%. Pour la première fois, la Formule E a généré des profits. Alejandro Agag se réjouit des bons résultats du championnat.

« C’est incroyablement positif de voir une nouvelle fois une hausse significative de notre audience, ainsi que le nombre de jeunes supporters qui choisissent de regarder et de suivre le championnat de Formule E ABB de la FIA, » déclare le fondateur et directeur général de la Formule E. « Comme la nouvelle génération de voitures, la croissance est en permanence de plus en plus rapide. C'est plaisant de voir nos progrès en très peu de temps et ils se constatent aussi dans des revenus records, qui ont dépassé 200 millions d’euros pour la première fois. »

« Après avoir fait des investissements stratégiques dans d’autres domaines de l’entreprise suite au premier cycle de cinq ans, nous continuons à le faire pour l’avenir et les fonds levés prouvent la santé de notre entreprise pour les prochaines années. »

« En touchant un public plus jeune, la passion de la Formule E aide à inspirer de futures générations pour adopter une énergie propre et cela les rapprochent de l’achat d’une voiture électrique. Cela correspond à la vision de la Formule E pour aller vers un avenir plus propre, plus vite. »

La Formule E a séduit les constructeurs, à l'image de DS, Audi, Nissan, BMW, Jaguar, Venturi, Mahindra et NIO, qui seront rejoints par Mercedes et Porsche la saison prochaine. Du côté des circuits visités, les manches phares comme celles de Paris, Rome et New York restent au calendrier, tandis que Londres fait son retour et que Seoul va faire son apparition.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez