F1 - GP de Singapour : Les stratégies possibles

F1 - Singapour 2019 - Stratégies possibles et pneus restants aux pilotes

Les stratégies possibles et les pneus restants aux pilotes au Grand Prix de Singapour. Les pilotes ne devraient faire qu'un arrêt.

Pirelli attend une course à un arrêt à Marina Bay. Les pneus ont une dégradation assez forte mais ils devraient être assez endurants. Faire un deuxième arrêt pourrait plonger un pilote dans le trafic et compromettre sa course.

Les pilotes du top 10 s'élanceront en pneus tendres, puisqu'ils les avaient en Q2. Mario Isola, le responsable de la compétition automobile de Pirelli, estime qu'ils n'avaient pas réellement le choix : « Avec plus d'une seconde entre les médiums et les tendres, tout le monde a choisi de disputer la Q2 en pneus tendres, donc l'intégralité du top 10 débutera la course avec ce composé demain, » précise l'Italien.

L'an dernier, les pneus tendres se dégradaient vite et plusieurs pilotes du top 10 avaient chuté dans la hiérarchie, en devant s'arrêter bien plus tôt que ceux partis en médiums derrière eux. Ce ne devrait pas être le cas ce dimanche : « En théorie, la stratégie de course optimale sera de débuter la course en pneus tendres (...), mais en pratique, nous avons déjà vu que tout peut arriver à Singapour, » indique Isola. « Donc ce sera vraiment une course difficile dans laquelle les pilotes pourront briller même en partant loin. »

Les stratégies conseillées par Pirelli

Les différentes stratégies recommandées par Pirelli, de la plus rapide à la plus lente, avec l'arrivée au 61ème tour :

1. Tendres / 16 à 20 / Médiums
2. Médiums / 28 à 32 / Durs
3. Tendres / 14 à 18 / Durs
4. Tendres / 12 à 14 / Tendres / 24 à 28 / Médiums

Plus longs relais avec chaque type de pneus:
- Durs (blancs) - C3 : Pierre Gasly (20 tours)
- Médiums (jaunes) - C4 : Valtteri Bottas et George Russell (18 tours)
- Tendres (rouges) - C5 : Alexander Albon (22 tours)

Les pilotes ont dû garder un train des médiums et des tendres pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.

Les pneus à disposition des pilotes

Les pilotes ont tous gardé un train des durs et un des médiums, sauf George Russell et Robert Kubica, qui ont deux trains des gommes blanches. Ils ont encore quatre ou cinq trains des tendres.

Lewis Hamilton : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (0 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Valtteri Bottas : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (0 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Sebastian Vettel : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Charles Leclerc : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Max Verstappen : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Alexander Albon : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Daniel Ricciardo : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Nico Hülkenberg 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Kevin Magnussen : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (1 neufs)
Romain Grosjean : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (3 neufs)
Carlos Sainz : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Lando Norris : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 4 tendres (0 neufs)
Sergio Pérez : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (1 neufs)
Lance Stroll : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (3 neufs)
Kimi Räikkönen : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (1 neufs)
Antonio Giovinazzi : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (1 neufs)
Daniil Kvyat : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (3 neufs)
Pierre Gasly : 1 durs (1 neufs), 1 médiums (1 neufs), 5 tendres (1 neufs)
George Russell : 1 durs (1 neufs), 2 médiums (2 neufs), 4 tendres (2 neufs)
Robert Kubica : 1 durs (1 neufs), 2 médiums (2 neufs), 4 tendres (1 neufs)

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 29 septembre 2019 à 13:25 censure dit : Depuis quand peut-on être "raciste" envers une "religion"?