Publié le 22/09/2019 à 20:05

F1 - Hamilton a été piégé par l'arrêt de Vettel

F1 - Lewis Hamilton a été piégé par l'arrêt de Sebastian Vettel à Singapour

Lewis Hamilton pense qu'il avait une voiture assez bonne pour gagner à Singapour. Il a été piégé par l'arrêt anticipé de Sebastian Vettel.

Lewis Hamilton a pris la quatrième place en raison d'un mauvais choix stratégique à Marina Bay. Il était deuxième en début de course, au contact de Charles Leclerc, et Mercedes a décidé d'allonger son premier relais. Il roulait moins vite que les pilotes qui étaient déjà passés aux stands et Sebastian Vettel et Max Verstappen se sont retrouvés devant lui après son arrêt. Il a conservé la quatrième position jusqu'à l'arrivée. Hamilton pense qu'il avait le rythme pour gagner, mais il a été piégé par la stratégie de Ferrari.

« Ce n'est pas du tout le week-end que nous espérions, » reconnaît Hamilton. « J'ai tout tenté derrière Charles dans le premier relais, et je pense que nous avions le rythme pour gagner la course. Nous avions discuté de la possibilité de faire l'undercut dans le briefing de stratégie ce matin, et je voulais prendre le risque, mais Ferrari a décidé de s'arrêter, donc nous avons fait l'inverse et je suis resté en piste. J'ai tout donné et les pneus se comportaient mieux, mais ils ont perdu très rapidement en performances. »

« Nous avons fait des erreurs ce soir, mais dans cette équipe, nous gagnons et nous perdons ensemble. Nous ne pointons personne du doigt, cela a toujours été notre philosophie et cela ne changera pas en une course. Nous affrontons une équipe Ferrari qui a vraiment faim et qui donne tout. C'est à nous de faire un meilleur travail. Je crois que nous sommes la meilleure équipe, mais nous devons tout donner. »

« Nous allons analyser cette soirée, nous plonger dans les difficultés, et nous battre à la prochaine course. » 

Bottas espérait plus d'action

Valtteri Bottas s'est classé au cinquième rang, en subissant aussi la stratégie de Mercedes. Il a également fait un arrêt assez tard. Il n'a pas perdu de position mais il a perdu le contact avec Max Verstappen. Mercedes lui a également demandé de ralentir, pour que Hamilton sois certain de repartir devant lui. Il espérait une course plus animée.

« J'espérais de l'action aujourd'hui, mais il n'y en a pas eu beaucoup, donc c'était un peu comme un long trajet du dimanche, il ne manquait que l'air conditionné, » s'amuse le Finlandais. « Nous avons essayé d'ouvrir des opportunités en décalant la stratégie par rapport aux autres voitures de tête, et avoir peut-être une chance d'attaquer à la fin de la course, mais cela n'a pas fonctionné. La voiture était performante aujourd'hui, mais il faut un avantage de près de deux secondes pour pouvoir doubler à Singapour, donc nous ne pouvions pas vraiment menacer les voitures de devant. »

Il a accepté la consigne en faveur de Hamilton : « Pour les arrêts, nous avons des règles parce que nous ne voulons pas les utiliser pour échanger les positions entre les voitures. La voiture de devant a toujours la priorité, donc si la voiture de derrière s'arrête plus tôt et fait l'undercut, nous devons faire en sorte que l'autre voiture se retrouve quand même devant. »

« Nous ne pouvons pas nous satisfaire de nos résultats ce week-end, nous allons tout analyser et étudier avec attention parce qu'il y a beaucoup de choses à apprendre des qualifications et de la course. Nous allons à Sotchi maintenant, une piste sur laquelle je suis bon habituellement, mais où il y a également de très longues lignes droites, donc nous nous attendons à ce que Ferrari soit encore rapide. Ce ne sera pas facile, mais je suis impatient d'avoir une nouvelle chance de me battre la semaine prochaine. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 22 septembre 2019 à 21:47 MANFRED91 dit : Un prêté pour un rendu avec les qualifications de Monza mon cher Lewis !