Dakar - Alonso veut apprendre au Rallye du Maroc

Dakar - Fernando Alonso veut apprendre au Rallye du Maroc

Fernando Alonso a effectué plusieurs séances d'essais avant le Rallye du Maroc, sa première épreuve en compétition en rallye-raid.

Fernando Alonso continue ses préparatifs pour le Dakar 2020. Après des débuts hors compétition très difficiles au Lichtenburg 400, avec un tonneau, un contact avec un oiseau et de nombreux kilomètres sans pare-brise, il a fait des essais au Qatar avec Nasser Al-Attiyah, vainqueur du Dakar avec Toyota en début d'année. Fin septembre, il a fait une nouvelle séance de quatre jours près d'Erfoud, à 400km de Fes, pour préparer le Rallye du Maroc, où il effectue ses débuts en compétition cette semaine.

« Après mon premier rallye raid en compétition le mois dernier, je me suis immédiatement rendu au Qatar pour rencontrer Nasser et j'ai passé deux journées dans les dunes avec lui, ce qui m'a permis de beaucoup apprendre, » souligne Alonso. « Nous avons une bonne relation dans l'équipe et je suis impatient de rouler avec mes équipiers. »

« C'est incroyable d'être un membre de programme de Toyota Gazoo Racing. L'équipe est très expérimentée et elle a décroché de nombreux succès, ce qui me donne je confiance, je sais que je suis entre de bonnes mains. Nous travaillons bien entre les pilotes, les copilotes, les dirigeants, les ingénieurs et les mécaniciens. »

Le Rallye du Maroc se déroule jusqu'au 9 octobre. Toyota aligne quatre Hilux pour Alonso, Al-Attiyah, GIniel de Villiers et Bernhard Ten Brinke.

Alonso veut prendre de l'expérience

Cette participation au Rallye du Maroc a pour but de donner une nouvelle expérience du rallye-raid à Fernando Alonso. Le double champion du monde de F1 espère aussi voir son niveau de compétitivité par rapport aux spécialistes de la catégorie.

« Les derniers essais se sont bien passés et nous avons bouclé de nombreux kilomètres sur différents différents, ce qui renforce mon expérience, » précise Alonso. « Marc (Coma, son copilote) et moi, nous sommes impatients de disputer le Rallye du Maroc, pour continuer les essais. Si nous pouvons rouler sur un événement de cinq jours, nous pourrons profiter d'un roulage de qualité et prendre de l'expérience. »

« Cela étant dit, c'est une course après tout, et j'ai toujours un petit esprit de compétition. Il est évident que je vais comparer mes performances à celles de mes équipiers et le reste du plateau, comme point de référence, pour comprendre comment attaquer dans ce genre de course, avec le Dakar à l'esprit. »

A voir aussi :
- Alonso sera au départ du Dakar 2020
- Alonso s'offre son premier podium en rallye-raid

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez