L'Aston Martin DBS GT Zagato (2019) en détail !

Aston Martin DBS GT Zagato (2019) : le coupé très exclusif dévoilé en images

Aston Martin et Zagato présentent la DBS GT Zagato très exclusive sur base de DBS Superleggera.

Aston Martin vient de lever le voile sur la DBS GT Zagato, seconde moitié du tandem DBZ Centrenary Collection que celle-ci forme avec la DB4 GT Zagato "Continuation". La dernière-née du constructeur est une DBS Superleggera modifiée et recarrossée par Zagato. Pour rappel, la DBZ Centenary Collection célèbre à la fois les 100 ans de Zagato cette année et les 60 ans de collaboration entre Aston Martin et Zagato en 2020.

Comme les Vanquish Zagato en leur temps, la DBS GT Zagato ne devrait pas manquer de décrocher quelques mâchoires. Sa calandre béante au ras du sol s'étalant sur toute la largeur du bouclier avant rappelle celle de la Vantage et donne une allure plus épurée au coupé par rapport à la DBS Superleggera. On remarque son maillage en losanges. La grille est active ; elle s'ouvre ou se ferme donc automatiquement selon les conditions. Les feux avant montrent un "regard" plus aiguisé et le capot présente un large extracteur. On retrouve les galbes caractéristiques du carrossier italien, tout comme le toit à double bossage, ainsi que les feux arrière ronds simples au relief très prononcé. La voiture de présentation arbore une teinte de carrosserie rouge exclusive contrastée par un toit et un diffuseur en fibre de carbone apparente ainsi que les logos avant et arrière en or 18 carats. Les jantes en alliage noir et doré ont été réalisées par impression 3D.

De l'or en impression 3D

Le même soin du détail se retrouve à l'intérieur avec une sellerie sur le cuir de laquelle est brodé le "Z" de Zagato mais aussi et surtout une console centrale rappelant une selle dont la partie inférieure aux motifs géométriques complexes, en or, a été imprimée en 3D selon un procédé nommé PVD (Physical Vapour Deposition). Le processus a demandé près de 100 heures. Pour cet élément de l'habitacle, Aston Martin propose à ses clients le choix entre aluminium, fibre de carbone et or PVD, avec motifs personnalisés.

Enfin, la mécanique n'a pas été oubliée puisque le V12 5,2L biturbo a vu sa puissance passer de 725ch à 771ch, excusez du peu.

Les deux voitures composant la DBZ Centenary Collection sont exclusivement vendues ensemble. 19 exemplaires de chaque doivent être produits. La Collection est affiché 6 millions de livres (environ 6,7 millions d'euros) hors taxes.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 10 octobre 2019 à 08:42 chmareck dit : Elle est magnifique !!