F1 - Räikkönen veut se relancer à Suzuka

F1 - Kimi Räikkönen veut se relancer à Suzuka

Kimi Räikkönen espère un bon résultat au Grand Prix du Japon, après une série de quatre courses très difficiles.

Kimi Räikkönen a vécu quatre courses difficiles depuis la pause estivale. Il a été percuté par Max Verstappen au départ à Spa, des erreurs en essais et en qualifications puis une pénalité en course à Monza, un accrochage avec Daniil Kvyat à Marina Bay et un départ volé à Sotchi. Il reste satisfait des performances d'Alfa Romeo et il pense qu'un bon résultat est possible au Japon.

« Les quatre dernières courses ont été décevantes pour l'équipe et moi, mais il ne faut pas oublier que nous étions performants en Belgique et en Italie, malgré les soucis qui m'ont privé des points, » souligne le champion du monde 2007. « Nous devons retrouver la forme que nous avions avant et juste après la pause estivale : l'écart avec nos rivaux du milieu de classement n'est pas important et un circuit comme Suzuka peut nous aider à exploiter la voiture aussi bien que possible. »

Räikkönen a décroché l'un des plus grands succès de sa carrière à Suzuka en 2005, après être parti de la 17ème place. Comme la plupart des pilotes, il aime le tracé. « J'aime cette piste et les supporters sont incroyables, donc j'attends ce week-end avec impatience, » précise-t-il.

Alfa Romeo reste dans le bon rythme

Les quatre dernières courses ont été plus positives pour Antonio Giovinazzi, dans les points à Monza et à Marina Bay, et longtemps dans le top 10 à Spa. Frédéric Vasseur, le patron de l'équipe, pense que la monoplace est performante mais que toutes les opportunités n'ont pas été saisies.

« Nous nous rendons au Japon avec l'implication et la motivation pour retrouver les points immédiatement, » prévient le Français. « Il ne faut pas oublier que nous avons marqué des points dans deux des trois dernières courses, donc placer les deux voitures dans les points est un objectif réaliste, mais nous sentons quand même que nous aurions pu faire mieux dans les dernières courses. »

Le Japon pourrait sourire à Alfa Romeo : « Je tracé de Suzuka est assez différent de ceux de Sotchi et Singapour donc nous espérons qu'il conviendra mieux à la C38 et qu'il nous permettra de revenir à l'avant du groupe en milieu de classement, » déclare Vasseur. « Sur la piste comme à l'usine, nous devons continuer à travailler pour exploiter notre voiture aussi bien que possible : à ce stade de la saison, des gains infimes sont suffisants pour passer de la 12ème à la septième place en une course. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez