F1 - Mercedes peut décrocher le titre à Suzuka

F1 - Mercedes peut remporter le titre des constructeurs au Japon

Mercedes peut décrocher son sixième titre des constructeurs consécutif à Suzuka. Lewis Hamilton ne peut pas encore devenir le champion du monde 2019.

Le titre des constructeurs peut être attribué ce week-end, au Grand Prix du Japon. Mercedes peut décrocher son sixième titre consécutif, une série uniquement réalisée par Ferrari dans l'histoire de la F1, de 1999 à 2004.

Le constructeur a actuellement 162 points d'avance sur Ferrari. Il doit porter son avance à 176 points pour être titré à Suzuka. Ferrari pourrait ensuite revenir à égalité en réalisant quatre doublés, avec le meilleur tour à chaque fois, mais l'équipe allemande est assurée de finir la saison avec plus de victoires que la Scuderia, le critère déterminant en cas d'égalité.

Mercedes doit donc marquer 14 points de plus que Ferrari ce week-end. L'équipe a déjà réussi cette performance neuf fois en 16 courses cette année. Mercedes serait ainsi titrée alors qu'il restera quatre courses à disputer, comme en 2015, en 2016. Le constructeur a remporté le titre avec encore trois courses au programme en 2014 et en 2017. Le titre le plus tardif a été en 2018, une course avant la fin du championnat.

- Les championnats après Sotchi

Lewis Hamilton devra attendre

Lewis Hamilton a aussi une importante avance au championnat mais il ne pourra pas être titré dès Suzuka. Il a actuellement 73 points d'avance sur Valtteri Bottas et le résultat le plus favorable lui donnerait une avance de 99 points, alors qu'il en restera encore 104 à prendre à Mexico, Austin, Interlagos et Yas Marina.

Avec 130 points encore en jeu, Bottas, Max Verstappen, Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont encore une chance mathématique de titre. Le résultat de Suzuka pourrait en revanche assurer le titre à un pilote Mercedes. Hamilton a 107 points d'avance sur Leclerc, 110 sur Verstappen et 128 sur Vettel. Ils doivent revenir à moins de 104 points pour rester dans la lutte.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez