Publié le 11/10/2019 à 08:00

F1 - Une amende de 7 500€ pour Steiner

F1 - Une amende de 7 500€ pour Günther Steiner après ses propos à Sotchi

Günther Steiner a reçu une amende de 7 500€ pour avoir ses critiques virulentes à l'égard d'un commissaire de course à Sotchi.

Kevin Magnussen a reçu une pénalité de cinq secondes en course à Sotchi, pour ne pas avoir respecté le chemin imposé après un passage hors de la piste au virage 2. Il était très mécontent de sa pénalité, comme son patron chez Haas, Günther Steiner, qui a critiqué la décision par radio après l'arrivée : « Je pense que nous avons un commissaire stupide, idiot, » a lâché l'Italien. « Tu connais ce commissaire. Tu le connais. C'est toujours le même. Il ne devient pas plus intelligent... »

Les commissaires de Sotchi ont demandé à ceux de Suzuka de se pencher sur ces commentaires. Steiner a reçu une amende de 7 500 euros. Il a expliqué aux commissaires que les propos ont été tenus « dans le feu de l'action et dans une course très disputée pour ses pilotes » et qu'il « regrettait le choix des mots », qui n'avaient pas pour objectif d'être « défavorables » aux représentants de la FIA.

Les commissaires du Japon ont noté des infractions aux articles 12 1.1.c et 12 1.1.f du Code Sportif International, qui permet de sanctionner un « procédé frauduleux ou manœuvre déloyale de nature à nuire à la sincérité des Compétitions ou aux intérêts du sport automobile » et un « propos, acte ou écrit qui porte un préjudice moral ou matériel à la FIA, à ses organes, à ses membres ou ses dirigeants. »

Des propos jugés inappropriés

Les commissaires de Suzuka, parmi lesquels figurent l'ancien pilote Tom Kristensen, estiment que les propos de Günther Steiner à Sotchi étaient inappropriés.

« De tels propos nuisent à la réputation du sport automobile dans son ensemble, à la FIA en particulier, et ils remettent en question le professionnalisme des commissaires de la FIA, » indiquent les commissaires. « Même si toute critique factuelle des décisions des commissaires sont toujours bienvenues lors de discussions privées avec eux, des attaques personnelles contre des individus sont totalement inappropriées et elles ne seront pas tolérées. »

« Les mots employés par M. Steiner ont causé un préjudice moral aux commissaires de la FIA et ils ont nuit aux intérêts du sport automobile. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez