F1 - Comment les pilotes ont occupé leur journée

F1 - Comment les pilotes ont occupé leur journée à Suzuka

Tournoi sur FIFA, partie de bowling pour Lando Norris, montage de maquette pour Romain Grosjean... Les pilotes ont cherché à s'occuper ce samedi au Japon.

Les qualifications n'ont pas eu lieu ce samedi à Suzuka. L'arrivée du typhon Hagibis au Japon a provoqué l'annulation de toutes les activités en piste. Les pilotes et les membres des équipes sont majoritairement restés dans leurs hôtels.

Max Verstappen, Carlos Sainz, Lando Norris, Daniel Ricciardo, Sergio Pérez et George Russell se sont réunis pour jouer au jeu vidéo FIFA.


Norris s'est également essayé au bowling, avec assez peu de succès. Le pilote McLaren a préféré renverser les quilles lui-même !

Romain Grosjean a préféré une activité plus calme, le montage d'une maquette de la Tyrrell P34, la seule monoplace à six roues engagée sur des Grands Prix.

Mercedes a publié une photo présentant l'essentiel pour occuper sa journée, avec notamment des bonbons, un parapluie, une pomme et une édition du Monopoly dédiée à l'équipe, dont l'existence n'avait jamais été révélée jusque là.

Le typhon touche surtout l'est du Japon

Le typhon Hagibis devrait surtout toucher le Japon ce samedi soir. A Suzuka, de fortes averses se sont abattues mais le soleil devrait revenir dimanche. Les prévisions météo n'indiquent pas de risque de pluie pour l'heure des qualifications et de la course, prévues dimanche.

- GP du Japon : Le programme TV

La situation est plus grave à l'est du Japon. Le typhon Hagibis pourrait être le plus violent depuis 1958. Un homme a perdu la vie à Chiba, à l'est de Tokyo, où le vent a soulevé sa voiture. Un premier bilan fait également état de trois personnes disparues et d'une trentaine de blessés, dont quatre gravement. Des milliers d'habitations sont privées d'électricité.

L'agence météorologique japonaise a annoncé que 50cm de pluie est attendue sur la région de Tokyo. Des trains et plus de 1000 vols aériens ont été annulés. Les autorités ont demandé à sept millions de personne de quitter des domiciles menacés par des inondations.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez