F1 - Sainz ravi, Norris frustré

F1 - Carlos Sainz ravi, Lando Norris frustré à Suzuka

Carlos Sainz a pris une belle cinquième place au Grand Prix du Japon. Lando Norris a dû s'arrêter tôt à cause de débris sur ses freins.

Carlos Sainz a pris la cinquième place. Il occupait déjà cette position en début de course Il a gagné une place avec l'arrêt anticipé de Charles Leclerc mais Alexander Albon est passé devant lui dans les stands. Il est ravi de sa journée.

« Une très bonne journée, globalement, » déclare l'Espagnol. « Les qualifications ont été très bonne après avoir mené le groupe en milieu de classement vendredi. Nous avons pris la septième et la huitième place, avec une grosse avance sur nos principaux rivaux. Ensuite, en course, j'ai pris un bon départ à l'intérieur et je me suis retrouvé face a Hamilton. À partir de là, j'ai contrôlé mon rythme et j'ai fait un premier relais long. »

« Le deuxième relais a été très bon, avec un très bon rythme, et j'ai contenu Leclerc pour décrocher une nouvelle cinquième place. Je suis très content des deux résultats aujourd'hui, en qualification est en course, et le seul point négatif et que Lando n'a pas pu finir dans les points après avoir manqué de chance. L'équipe méritait vraiment de placer encore ses deux voitures dans les points ici au Japon. Félicitations ! »

Norris a dû s'arrêter tôt

Lando Norris s'est classé au 13ème rang. Il était sixième en début de course mais il a dû anticiper son premier arrêt, en raison de débris de la monoplace de Charles Leclerc qui s'étaient logés dans une de ses écopes de freins, et d'un contact avec Alexander Albon. Il n'a pas pu remonter dans les points. Il espérait mieux.

« Une journée frustrante, » résume Norris. « J'ai pris un très bon départ et j'ai réussi à doubler plusieurs pilotes à l'extérieur au premier virage. Ensuite, il y a eu un contact devant moi, des débris, et des pilotes en tête-à-queue. J'ai dû ralentir, malheureusement, et j'ai perdu une ou deux places, mais j'étais quand même sixième. »

« Dans le chaos, j'ai pris des débris dans les freins, ce qui signifie que j'ai dû m'arrêter très tôt et ensuite cela a été assez linéaire. Je fais ce que je pouvais mais j'étais toujours en difficulté à la fin avec les pneus, je n'ai pas pu remonter suffisamment. Des points positifs, des points négatifs, mais de bon points pour l'équipe grâce à Carlos. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez