F1 - GP du Japon : Les meilleures radios

F1 - Les meilleurs messages radio du Grand Prix du Japon

Les meilleurs messages radio du Grand Prix du Japon. La victoire de Valtteri Bottas, le contact du premier tour, l'étonnement de Lewis Hamilton...

Après chaque course, la Formule 1 compile les meilleurs messages radio du week-end. A Suzuka, Valtteri Bottas a retrouvé la victoire (vidéo), Charles Leclerc et Max Verstappen ont eu un contact dans le premier tour (vidéo), Lewis Hamilton s'est étonné de sa stratégie, Nico Hülkenberg a gagné des places dans le premier tour (vidéo) et Daniel Ricciardo a bénéficié d'une consigne (vidéo).

Vous pouvez également découvrir ces messages radio en vidéo.

Q3 : Vettel en pole

Ingénieur :
« Pole position, pole position. »
Sebastian Vettel :
« Oui les mecs, oui les mecs. Grazie ragazzi (merci les mecs) ! »
Mattia Binotto, patron de Ferrari:
« Super Seb ! Super, super, super ! »

Tour 1 : Contact entre Leclerc et Verstappen

Charles Leclerc :
« Oh, j'ai des dégâts. »
Ingénieur :
« Compris, nous vérifions. »

Ingénieur :
« La direction de course a dit qu'il n'y a pas d'enquête pour cet incident. »
Max Verstappen :
« Quoi ?! Quel.. quel... Où devais-je aller ? Il a juste eu un ****** de sous-virage vers ma voiture ! »

Tour 1 : Hülkenberg satisfait son premier tour

Nico Hülkenberg :
« Mais avez-vous vu le départ mec ? Le premier tour ? C'était incroyable ! »
Ingénieur :
« C'était incroyable mec. »

Tour 2 : Leclerc ne veut pas changer d'aileron avant

Ingénieur :
« Stands maintenant, stands. Stands maintenant, stands. »
Charles Leclerc :
« Pourquoi ne pas rester un peu plus en piste ? »
Ingénieur :
« Nous devons nous arrêter dans ce tour, arrête-toi. »
Charles Leclerc :
« Compris, je m'arrête, mais sachez que le comportement de la voiture n'est pas si mauvais. Je sais que cela a probablement l'air mauvais mais la voiture est plutôt bonne. Confirme-tu que nous devons nous arrêter ? »
Ingénieur :
« Reste en piste, reste en piste, reste en piste. »

Tour 4 : Leclerc doit s'arrêter

Ingénieur :
« Arrête-toi maintenant, arrête-toi. Nous devons passer aux stands dans ce tour. Passe aux stands dans ce tour. »
Charles Leclerc :
« Je... Ouais... C'était plutôt bon. »

Tout 4 : Contact entre Albon et Norris

Lando Norris :
« Il m'a obligé à passer hors de la piste. »

Tour 24 : Hamilton surpris par sa stratégie

Ingénieur :
« Valtteri a presque un arrêt d'avance. »
Lewis Hamilton :
« Comment ai-je pu perdre autant de temps ?! »
Ingénieur :
« La dégradation est beaucoup plus forte. La dégradation est beaucoup plus forte et nous avons perdu du temps derrière Vettel. »
Lewis Hamilton :
« Je suis hors course maintenant ! Si la dégradation est si forte, pourquoi ne pas m'avoir donné des pneus durs ? Vous pouvez m'expliquer un peu s'il vous plait ? Parce que je suis exclu... je suis exclu de la course en fait. Nous avons un arrêt de retard. »
Ingénieur :
« Donc il est certain que Vettel fera deux arrêts. Nous verrons si cela peut tourner en notre faveur. »

Tour 45 : Hülkenberg laisse passer Ricciardo

Ingénieur :
« Nous allons te donner une chance maintenant. »
Daniel Ricciardo :
« Merci ! Je vais les doubler ! »

Tour 53 : Confusion à l'arrivée et Gasly s'accroche avec Pérez

Ingénieur :
« Drapeau à damier, quel que soit la raison. Drapeau à damier. Garde la place. Drapeau à damier. »
Pierre Gasly :
« Il est revenu sur moi ! »
Ingénieur :
« Continue à attaquer, continue à attaquer. »

Arrivée : Bottas s'impose et fait référence aux consignes

Ingénieur :
« Oui Valtteri ! C'est toi ! Bien joué ! »
Valtteri Bottas :
« Woooouh ouh ouh ! Oui ! Cela m'avait manqué les mecs... Merci. James, c'est Valtteri... Bien joué ! Merci. »
Ingénieur :
« Départ incroyable Valtteri ! Bravo à toi. Bravo. Superbe victoire ! »
Valtteri Bottas :
« Merci ! »

Arrivée : Hamilton félicite Mercedes

Toto Wolff, patron de Mercedes :
« Journée difficile mais nous venons de remporter le championnat des constructeurs pour la sixième fois consécutive ! »
Lewis Hamilton :
« Bravo les mecs ! »

Arrivée : Albon au pied du podium

Ingénieur :
« Bravo mec. Excellent travail. Quatrième. »
Alexander Albon :
« Merci les mecs. Merci à tout le monde. Désolé pour le départ. »
Christian Horner, patron de Red Bull :
« Bravo Alex. Plus qu'une place à gagner pour être sur le podium. Et... belle manoeuvre sur la McLaren. Bien joué. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez