F1 - Hamilton ne se voit pas titré à Mexico

F1 - Lewis Hamilton ne se voit pas titré à Mexico

Lewis Hamilton peut remporter le titre des pilotes au Grand Prix du Mexique mais il ne pense pas que ce sera le cas. Valtteri Bottas garde l'espoir.

Mercedes a remporté les deux titres à Suzuka. L'équipe a assuré le championnat des constructeurs et elle a aussi la certitude que celui des pilotes reviendra à Lewis Hamilton ou Valtteri Bottas. L'Anglais a 64 points d'avance sur Bottas et il peut être titré dès la prochaine course, à Mexico, s'il porte son avance à 78 points. Il ne pense pas que cela sera le cas puisque ce circuit pourrait être difficile pour Mercedes, et que seules les premières places permettent de faire de gros écarts dans les points.

« Je ne veux jamais précipiter les choses, » a déclaré Hamilton en conférence de presse à Suzuka. « Valtteri a bien piloté toute l'année, il a fait un excellent travail (à Suzuka) et il va probablement faire un très bon travail dans les prochains jours, donc nous allons encore nous battre, la lutte continue. »

« En général, Mexico est notre plus mauvaise course de l'année en raison de la configuration de notre voiture, donc ce sera dur pour nous. Les dernières (courses à Mexico) ont été assez choquantes, même si nous avons remporté le titre là-bas. J'espère un meilleur week-end mais je pense que ce sera très dur de battre les Ferrari avec les longues lignes droites. Nous n'avons aucun espoir de les doubler en lignes droites, c'est une certitude, mais si on regarde les autres, les McLaren ont une très bonne vitesse de pointe, les Red Bull aussi, donc je pense que ce sera difficile. »

« Je ne pense pas que (le titre se jouera) à Mexico. Je pense que nous allons nous battre pendant quelques courses. »

Bottas a conscience que ses espoirs sont faibles

Le titre a peu de chances d'échapper à Lewis Hamilton puisqu'il doit seulement marquer 13 points en quatre courses pour décrocher son sixième sacre. Valtteri Bottas veut croire à une remontée mais il a conscience qu'il aura besoin de beaucoup de chance pour priver son équipier du titre.

« Je ne renonce à rien tant qu'il y a une chance théorique, cela ne sert à rien, » a souligné le Finlandais dans la même conférence de presse. « (Suzuka) a été un bon exemple, sur une piste où les dépassements sont possibles. On part troisième, ok, les deux Ferrari sont devant, c'est dur de gagner, mais c'est possible. »

« Oui, tout est possible même si je suis également réaliste, dans le sens où il me faudra beaucoup de chance, c'est un fait, pour gagner toutes les courses restantes. Je n'y pense pas trop pour le moment. »

« C'est en grande partie de ma faute si je suis aussi loin de Lewis au championnat. C'est à moi d'essayer de faire mieux à l'avenir mais c'est la situation actuelle et nous devons prendre les courses les unes après les autres, et nous verrons comment cela se passera. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez