F1 - Le V6 Ferrari interrogerait ses rivaux

F1 - Le V6 Ferrari interrogerait la concurrence

Plusieurs équipes auraient demandé à la FIA de se pencher sur la conformité du moteur Ferrari, qui serait le plus performant.

Le moteur Ferrari serait le plus performant cette année et la Scuderia a régulièrement un avantage en vitesse de pointe. Ces performances auraient fait naître des doutes chez les concurrents.

Auto Bild indique que plusieurs équipes auraient demandé à la FIA de se pencher sur la conformité du groupe propulseur de Ferrari. Aucune protestation cependant n'a été déposée.

« L'avantage (de Ferrari) est ridicule et légalement impossible, parce que la technologie est déjà très éprouvée, » a déclaré un membre haut placé d'une équipe selon l'hebdomadaire allemand.

Des polémiques par le passé

Plusieurs éléments ont fait polémique depuis le lancement des groupes propulseurs. En 2017, la FIA a dû limiter la consommation de l'huile pour éviter la combustion d'huile, l'utilisation de l'huile comme carburant, ce qui apporterait un gain de puissance.

Selon Motorsport Magazine, l'interrogation actuelles des équipes rivales de Ferrari tournerait à nouveau autour de la combustion d'huile, en utilisant une huile de refroidissement de l'intercooler.

L'an dernier, l'ERS, le système hybride, de Ferrari a été au coeur des débats et la FIA aurait installé un capteur pour mieux contrôler sa légalité.

A voir aussi :
- Ferrari aurait perdu en vitesse de pointe
- Ferrari s'agace des rumeurs sur son moteur
- Mercedes perçoit un changement chez Ferrari

- Brawn surpris par les soucis de Ferrari
- Vettel répond sèchement à Verstappen

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

lundi 21 octobre 2019 à 13:50 leon dit : Ferrari a toujours brillé par ses moteurs et jamais ses chassis pour lesquels il s'est fourvoyé en Angleterre avec Barnard puis bien d'autres . FERRARI 1er team CDM de l'ère turbo sous le nez de Renault le précurseur , sans remonter à 1961 et la 1ère année de la F1 1500 cm3 .

dimanche 20 octobre 2019 à 13:36 Manager F1 3.0 dit : Oui mais ces recherches doivent être stipuler et communiquer à la fia...

dimanche 20 octobre 2019 à 10:48 Juju dit : Oui, ça me semble cohérent aussi.

samedi 19 octobre 2019 à 18:38 leon dit : Et quand MERCO était ultra dominant ( et est toujours au top en 2019) personne n'a eu de doutes et n'a posé de questions à la FIA ?? Pour moi , c'est du pipeau . Pendant qu'on parle de ça , on ne parle pas du Brexit F1 à savoir le règlement 2021 toujours non défini .te

samedi 19 octobre 2019 à 12:51 zephyr dit : je suis d'accord aussi...

samedi 19 octobre 2019 à 11:21 CHAPARRAL dit : @atypik : Très bonne réflexion !

samedi 19 octobre 2019 à 08:29 atypik dit : C'est justement parce que cette technologie est maintenant très éprouvée que les motoristes cherchent des gains dans les fameuses zones grises là ou les règlements ne sont pas complètement détaillés mais ce n'est pas de la fraude peut-être que Ferrari a trouvé quelque chose c'est surtout ça qui géne la concurrence.

vendredi 18 octobre 2019 à 23:23 MANFRED91 dit : Il est vrai qu’il y a matière légitime à s’interroger, La Scuderia ayant démontré une telle domination hégémonique. Cela flirtait d’ailleurs parfois à l’humiliation pour ses rivaux. Vite diligentons une enquête !!!

vendredi 18 octobre 2019 à 23:16 MANFRED91 dit : Il est vrai qu’il y a matière légitime à s’interroger, La Scuderia ayant démontré une telle domination hégémonique. Cela flirtait d’ailleurs parfois à l’humiliation pour ses rivaux. Vite diligentons une enquête !!!