F1 - Mercedes veut « limiter les dégâts » à Mexico

F1 - Mercedes espère « limiter les dégâts » au Mexique

Mercedes a souvent été en difficulté au Grand Prix du Mexique. L'équipe pense que cette course sera la plus dure pour elle, parmi celles à disputer cette année.

Après trois succès de Ferrari, Mercedes a remporté les deux dernières courses, mais elle a dû se battre face à la Scuderia à chaque fois. A Sotchi, elle a profité des soucis de sa rivale et à Suzuka, les deux Ferrari étaient en première ligne mais Valtteri Bottas a pu les doubler au départ et s'imposer. Mercedes a gagné les deux titres au Japon mais l'équipe reste prudente sur ses chances en fin de saison, surtout à Mexico, un circuit qui lui a rarement réussi.

« Cette équipe ne prend pas de futurs succès pour acquis, donc nous nous sommes rapidement remis au travail pour notre routine de préparation habituelle après le Japon, » explique Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport. « Nous savons que les quatre dernières courses ne seront pas faciles et nous pensons que Mexico sera la plus difficile pour nous. »

« L'altitude élevée entraîne des défis assez inhabituels parce que la faible densité de l'air affecte les appuis de la voiture, le refroidissement et la performance du moteur. C'est une combinaison qui ne convient pas particulièrement à notre voiture, mais nous allons tout donner pour essayer de limiter les dégâts. »

« Nous sommes impatients de nous battre et de rencontrer l'incroyable foule mexicaine, qui partage notre amour de la course et fait de ce week-end une célébration du sport automobile exceptionnelle. »

Wolff ne rêvait pas de tels succès

Mercedes a décroché son sixième titre des constructeurs consécutifs, une performance uniquement réalisée par Ferrari par le passé, de 1999 à 2004. Mercedes est également certaine de gagner son sixième championnat des pilotes consécutifs puisque seuls Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont encore une chance de titre. Jamais une équipe n'avait réussi cette performance. Toto Wolff n'imaginait pas un tel record quand il a pris la tête de Mercedes.

« Quand nous nous sommes lancés dans cette aventure, personne n'aurait rêvé d'une telle réussite, » reconnaît Wolff. « Nous espérions pouvoir remporter des courses, peut-être même un championnat et bien représenter la marque Mercedes, mais c'est très satisfaisant d'avoir réalisé six doublés consécutifs au championnat et d'avoir battu un record qui paraissait inaccessible. »

« C'est une performance qui prouve l'énorme travail, la grande détermination et la passion de chaque membre de notre équipe. A Brixworth (l'usine moteur) et Brackley (l'usine châssis), tout le monde a fait un travail exceptionnel et nous sommes très reconnaissants d'être champions du monde pour la sixième fois consécutive. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 23 octobre 2019 à 19:55 hmmm dit : Au soit disant monsieur le manager F1, un VRAI manager F1 sait qu'une équipe ne peut prétendre avoir gagné le titre pilotes tant que l'un des deux pilotes ne remporte le titre pour de VRAI !!! Et ça même si aucun des deux pilotes peut être rattrapé mathématiquement par un autre pilote d'une autre équipe ! Le soit disant manager ferait mieux d'étudier le règlement (et son language) avant de venir avec sa grosse tête cracher son venin ici...

mercredi 23 octobre 2019 à 13:38 Manager F1 2.0 dit : Oui imbécile elle est garantie des 2 titres depuis le Japon vue que bottas aussi est irrattrapable tout comme toi.... CQFD ou tu veux un dessin ?

mardi 22 octobre 2019 à 21:52 hmmm dit : Mercedes a gagné les deux titres au Japon ? Vraiment ? On ne doit pas suivre le même championnat alors...