F1 - Renault veut encore améliorer son moteur

F1 - Renault veut encore améliorer son groupe propulseur

Renault a encore une marge de progression sur son groupe propulseur. Le motoriste espère améliorer les performances lors des deux prochaines saisons.

Renault a amélioré son moteur cette année. Les performances sont en progrès, comme l'a montré le résultat de l'équipe française à Monza, et la barre des 1000 chevaux aurait été dépassée. Les soucis de fiabilité rencontrés en début de saison ont été corrigés. Renault veut continuer à améliorer son groupe propulseur la saison prochaine.

« Nous sommes satisfaits de notre niveau de performance, mais nous ne nous arrêtons pas là, » déclare Rémi Taffin, le directeur technique moteur de Renault. « Nous devons travailler pour l’an prochain et l’année suivante. Nous sommes heureux de l’avoir obtenu dans notre voiture et de la manière dont nous assainissons notre fiabilité après un mauvais début de saison dans le domaine. Il y a une marge de progression que nous essayons d’atteindre. »

« Nous avons introduit nos derniers moteurs à Spa et à Monza et nous nous concentrons sur les résultats à délivrer en 2020 et 2021 tout en parvenant à une fiabilité et des performances aux plus hauts niveaux. »

Renault gère son parc de moteurs

En cette fin de saison, les équipes doivent toutes gérer leur parc de moteur, pour éviter des pénalités. Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg vont utiliser les éléments les plus anciens le vendredi, avant de basculer sur des pièces plus récentes pour les qualifications et la course.

« Les deux pilotes ont puisé tous les moteurs à leur disposition depuis Monza, » explique Taffin. « Nous devons exploiter ce qu’il nous reste pour les dernières courses. Nous utiliserons d’anciennes spécifications le vendredi, puis les dernières le samedi et le dimanche. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez