Publié le 26/10/2019 à 18:40

F1 - Le mode de gouvernance va être simplifié

F1 - Le mode de gouvernance de la Formule 1 va être simplifié

Le groupe stratégique et la Commission F1 devraient être fusionnées en une seule entité, chargée de définir les règlements, en 2021.

La Formule 1 va faire sa révolution en 2021, avec un nouveau règlement technique et un plafonnement des budgets. Les dirigeants de la F1 souhaitaient également revoir les modes de gouvernance et les processus devraient être simplifiés, en donnant moins de pouvoir aux équipes.

Actuellement, tout changement de règlement émane du groupe stratégique, divisé en trois parties, qui ont chacune six voix. Ces trois parties sont Liberty Media, en charge des droits commerciaux, la FIA, l'instance dirigeante, et la dernière est faite de six équipes. Mercedes, Ferrari, Red Bull, McLaren et Williams disposent d'un siège permanent. Le sixième revient à l'équipe la mieux placée au championnat précédent, soit Renault actuellement.

Une fois que le groupe stratégique a formulé une proposition, elle doit être validée par la Commission F1, où toutes les équipes sont représentées. Cette Commission accueille aussi un représentant des motoristes, un de Liberty Media, un de la FIA, huit des promoteurs de Grands Prix, deux des sponsors et un de Pirelli. Lorsque la Commission valide une décision, elle est ensuite ratifiée par le Conseil Mondial de la FIA, composé de membres de la FIA et des fédérations nationales, et elle entre au règlement.

Auto Motor und Sport, le groupe stratégique et la Commission F1 vont disparaître en 2021. Il n'y aura plus qu'un groupe, avec 30 voix : une pour chaque équipe, 10 pour Liberty Media et 10 pour la FIA. Ce groupe votera les décisions, qui seront ensuite soumises au Conseil Mondial.

Les systèmes de majorités également revus

Des mesures devraient aussi être prises pour faciliter les changements de règlements et éviter des blocages par certaines équipes. Aujourd'hui, un changement pour la saison en cours demande un vote à l'unanimité s'il est fait après le 1er mai.

En 2021, deux majorités qualifiées devraient être introduites selon Auto Motor und Sport : une « petite », à 25 voix sur 30, et une plus large, à 28 voix sur 30. Un changement pour la décision en cours nécessiterait la petite majorité si elle est prise avant le 1er mai, et la majorité plus large si elle est prise après cette date. Pour les décisions sur la saison suivante, la petite majorité devrait suffire.

Le règlement 2021 doit être dévoilé dans quelques jours, le 31 octobre.

A voir aussi :
- Le règlement 2021 dévoilé
- Tous les détails du règlement 2021
- Ferrari va conserver son droit de veto
- Le droit de veto de Ferrari fait débat
- Todt espère limiter le pouvoir de Ferrari

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez