Publié le 27/10/2019 à 10:09

F1 - Leclerc veut profiter de sa vitesse de pointe

F1 - Charles Leclerc veut profiter de sa vitesse de pointe à Mexico

Charles Leclerc pense que l'avantage de Ferrari en ligne droite peut l'aider à Mexico. Sebastian Vettel n'a pas fait le tour idéal.

Charles Leclerc a signé le deuxième temps mais il serra en pole, en profitant de la pénalité de Max Verstappen. Il n'a pas pu se mesurer au pilote Red Bull sur son premier tour et il a adopté de mauvais réglages sur le second.

« Nous savions que nos concurrents seraient forts ce week-end, » souligne le Monégasque. « Après la dernière séance d'essai, nous avons réalisé que nous avions peut-être une chance de pole, mais quand ils ont toute assemblé en qualifications, ils étaient tout simplement trop rapides. Même si j'étais satisfait de mon tour dans mon premier relais en Q3, j'étais quand même à un dixième de Max donc nous avons opté pour des réglages différents dans le dernier tour. Malheureusement, j'ai eu du survirage et j'ai perdu du temps, surtout dans le dernier secteur. »

Il espère conserver la tête en course, en profitant de l'avantage de Ferrari en ligne droite : « C'est un peu étrange de partir de la pole après avoir pris la deuxième place, mais notre approche va rester la même. Il sera important de conserver la tête au départ. Celui qui sera en tête après le virage 3 aura un gros avantage parce que le refroidissement est important pour tout le monde ici, suivre une voiture est désavantageux. La ligne droite jusqu'au premier virage est très longue, donc il faudra capitaliser sur notre vitesse de pointe. Je vais tout donner et j'espère que nous aurons une course passionnante. »

Vettel n'a pas fait le tour parfait

Sebastian Vettel sera troisième sur la grille. Dans son premier tour, il a été trop prudent sur une partie et trop agressif sur une autre, et le drapeau jaune l'a empêché de faire mieux dans sa deuxième tentative.

« Je ne suis pas totalement satisfait de cette journée, parce que j'aurais pu décrocher un meilleur résultat sans le drapeau jeune pour l'accident de Bottas, » explique Vettel. « Dans le premier relais, j'ai probablement été un peu trop prudent dans le deuxième secteur, après un très bon premier secteur, j'ai un peu perdu mon rythme et j'ai été trop agressif dans la dernière partie du tour, j'ai fait une grosse glissade au dernier virage. Je pensais pouvoir améliorer sur ma deuxième tentative, puis il y a eu les drapeaux jaunes. Cela peut arriver. »

« La clé (...) sera d'avoir une voiture qui fonctionne bien, pour préserver les pneus, et de choisir la bonne stratégie. Les trois équipes de pointe vont toutes partir avec les mêmes pneus, mais ce sera une course discutée. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez