Publié le 27/10/2019 à 13:46

WRC - Tänak titré, Neuville s'impose en Catalogne

WRC - Ott Tänak titré, Thierry Neuville s'impose en Catalogne

Ott Tänak a remporté le titre du WRC au Rallye de Catalogne. Thierry Neuville s'est imposé et Sébastien Ogier a eu un souci hydraulique.

Ott Tänak met fin à une série de 15 saisons dominées par les pilotes Français. Le pilote Toyota a remporté le championnat du monde des rallyes 2019 en Catalogne, une épreuve remportée par Thierry Neuville. Sébastien Ogier, qui restait sur six titres, a eu un souci technique dès la deuxième spéciale.

Ogier a gagné le premier chrono du rallye mais un souci hydraulique lui a fait perdre du temps dans le suivant. Il a perdu la direction assistée, le passage des vitesses et le différentiel central. Ogier a lâché trois minutes et il avait des ampoules après les premières spéciales.

Les soucis d'Ogier ont donné la tête à Thierry Neuville. Dani Sordo puis Sébastien Loeb ont ensuite mené durant la première journée. L'Alsacien a fini la journée devant ses deux équipiers chez Hyundai, Neuville, qui était à 1,7sec, et Sordo, à 7,6sec. Tänak occupait la cinquième place et Ogier était 17ème. Neuville a repris la tête de la première spéciale samedi et il s'est échappé. Loeb a chuté au quatrième rang et à la fin de la journée, Neuville devançait Sordo et Tänak, relégués à une vingtaine de secondes. Ogier est remonté à la huitième position.

Neuville n'a pas été inquiété ce dimanche. Le Belge s'impose devant Ott Tänak, qui a doublé Dani Sordo dans la dernière spéciale.

Ott Tänak est le premier champion du monde estonien en WRC et le premier avec une Toyota depuis Didier Auriol en 1994. Le constructeur japonais a fait son retour en 2017. Les pilotes français restaient sur une série de 15 titres, neuf pour Sébastien Loeb puis six pour Sébastien Ogier.

Loeb quatrième, Ogier huitième

Sébastien Loeb se classe au quatrième rang. Il devance Jari-Matti Latvala et Elfyn Evans, qui a fait un demi-tête-à-queue le premier jour. Teemu Suninen a vu l'arrivée à la septième position. Le pilote Ford M-Sport a percuté un mur de pierre dans la toute dernière spéciale.

Sébastien Ogier doit se contenter de a la huitième place. Il ne remportera pas un septième titre consécutif, après les quatre avec Volkswagen et les deux avec Ford M-Sport. Il a rejoint Citroën cette année et il est encore sous contrat pour la saison prochaine, qui devrait être la dernière de sa carrière.

Citroën a gagné les deux catégories avec des voitures R5, grâce à Mads Ostberg (Citroën WRC2PRO), neuvième du général, en WRC2PRO, et Eric Camilli (Citroën Camilli WRC2), 10ème au général, en WRC2.

Esapakka Lappi n'a pas vu l'arrivée, en raison d'une casse moteur vendredi. Kris Meeke, troisième samedi matin, a abandonné après un accident. Il est reparti ce dimanche mais il est hors du top 10.

Au championnat, Tänak a 36 points d'avance sur Neuville, qui passe devant Ogier, désormais à 46 points. Chez les constructeurs, Hyundai a 18 points d'avance sur Toyota.

Classement

1. Thierry Neuville - Hyundai
2. Ott Tänak - Toyota - 17''2
3. Dani Sordo - Hyundai - 17''6
4. Sébastien Loeb - Hyundai - 53''9
5. Jari-Matti Latvala - Toyota - 1'00''2
6. Elfyn Evans - Ford M-Sport - 1'14''2
7. Teemy Suninen - Ford M-Sport - 1'47''6
8. Sébastien Ogier - Citroën - 4'20''5
9. Mads Ostberg - Citroën WRC2PRO - 8'24''6
10. Eric Camilli - Citroën Camilli WRC2 - 8'47''2

Sur le même thème :
- Le Rallye d'Australie n'aura pas lieu

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 03 novembre 2019 à 18:36 censure dit : Q2