Publié le 27/10/2019 à 22:23

F1 - Les championnats après Mexico

F1 - Mexico 2019 - Championnats

Les classements des championnats pilotes et équipes après le Grand Prix du Mexique. Lewis Hamilton est proche du titre et Mercedes est déjà sacrée.

Lewis Hamilton se rapproche du titre. Il porte son avance sur Valtteri Bottas à 74 points, alors qu'il en reste 78 à prendre. Une arrivée parmi les huit premiers à Austin suffira à assurer le titre à l'Anglais. Bottas devra de son côté s'imposer en espérant que Hamilton fasse une contre-performance.

Charles Leclerc reste troisième, devant Sebastian Vettel, qui passe devant Max Verstappen. Pierre Gasly remonte au sixième rang, devant Carlos Sainz. Alexander Albon, Sergio Pérez et Daniel Ricciardo complètent le top 10. Nico Hülkenberg est 11ème, à égalité avec Lando Norris. Kimi Räikkönen occupe la 14ème place, devant Lance Stroll, Kevin Magnussen, Romain Grosjean et Antonio Giovinazzi.

Chez les constructeurs, Mercedes est déjà titrée. Ferrari reste deuxième, devant Red Bull. McLaren conserve la quatrième place, devant Renault. Toro Rosso voit Racing Point revenir à sa hauteur à la sixième place. Alfa Romeo est huitième, devant Haas et Alfa Romeo.

Championnat pilotes

1. Hamilton - 363 points
2. Bottas - 289 points
3. Leclerc - 236 points
4. Vettel - 230 points
5. Verstappen - 220 points
6. Gasly - 77 points
7. Sainz - 76 points
8. Albon - 74 points
9. Pérez - 43 points
10. Ricciardo - 38 points
11. Hülkenberg - 35 points
12. Norris - 35 points
13. Kvyat - 34 points
14. Räikkönen - 31 points
15. Stroll - 21 points
16. Magnussen - 20 points
17. Grosjean - 8 points
18. Giovinazzi - 4 points
19. Kubica - 1 point

Championnat constructeurs

1. Mercedes - 652 points
2. Ferrari - 466 points
3. Red Bull-Honda - 341 points
4. McLaren-Renault - 111 points
5. Renault - 73 points
6. Toro Rosso-Honda - 64 points
7. Racing Point-Mercedes - 64 points
8. Alfa Romeo-Ferrari - 35 points
9. Haas-Ferrari - 28 points
10. Williams-Mercedes - 1 point

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez