Publié le 28/10/2019 à 12:40

F1 - Pas de courses qualificatives en 2020

F1 - Les courses qualificatives ne verront pas le jour en 2020

Ross Brawn a confirmé que les courses qualificatives ne verront pas le jour. Il déplore ce blocage par deux équipes.

Ross Brawn, le responsable de la compétition de la F1, souhaitait expérimenter des courses qualificatives sur plusieurs épreuves en 2020, visiblement au Paul Ricard, à Spa et à Sotchi. Le but était de remplacer les qualifications avec une course d'environ 45 minutes, avec une grille inversée et le leader du championnat à la dernière place. Le résultat de cette course devait définir la grille du Grand Prix.

Les équipes avaient dans un premier temps donné leur accord, malgré certaines réticences. Le groupe stratégique et la Commission F1 devaient donner leur accord pour que la mesure entre en vigueur en 2020 mais Brawn a confirmé qu'elles ont été deux à s'y opposer.

« Le système de gouvernance actuel signifie que nous avons besoin de l’unanimité pour prendre des décisions pour la saison prochaine, » a déclaré l’Anglais au site officiel de la F1. « Dans un premier temps, les équipes disaient qu’elles étaient d’accord mais deux équipes se sont opposées au dernier meeting, et elles ont dit non. »

Brawn déçu de l'opposition des équipes

Ross Brawn est déçu que des équipes aient bloqué cette idée qu'il jugeait intéressante. Il y voyait un test et il était prêt à modifier le format en cas d'échec.

« Je pensais que c’était un concept fascinant, » précise Brawn. « Et les pilotes étaient un peu nerveux, ce que je peux comprendre, mais nous voulions juste essayer le format sur trois courses. »

« Si cela n’avait pas fonctionné, nous l’aurions dit, si cela avait fonctionné, fantastique. Si cela avait été entre les deux, nous aurions pu travailler (sur le concept) pour développer le format de course, et c’est frustrant de ne pas avoir pu le faire, mais c’est, malheureusement, un problème classique en Formule 1. »

La Formule 1 devrait revoir son mode de gouvernance, en mettant fin au groupe stratégique et à la Commission F1, et surtout en abandonnant les votes à l'unanimité au sujet des décisions pour la saison en cours ou la suivante.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 28 octobre 2019 à 16:56 Juju dit : Pour une fois, la règle de l'unanimité aura permis d'écarter une aberration.