Publié le 30/10/2019 à 09:00

De Tomaso P72 (2019) : la mécanique dévoilée !

De Tomaso P72 (2019) : sa mécanique révélée

De Tomaso dévoile les caractéristiques du V8 Ford de la P72.

Le constructeur italien De Tomaso a fait son retour en juillet dernier à l'occasion du Goodwood Festival Of Speed 2019, ressuscité par le fonds d'investissement hongkongais Ideal Team Ventures déjà derrière la marque Apollo. C'est avec une supercar nommée P72 que la firme de feu Alejandro De Tomaso revient à la vie, un coupé biplace dont le design évoque les prototypes de course des années 1960 parmi lesquels la De Tomaso P70 dont la nouvelle venue se veut l'héritière comme l'indique son nom. De Tomaso dévoile aujourd'hui la mécanique de la P72.

Comme la P70 mais aussi la célèbre Pantera et d'autres De Tomaso du passé, la P72 est animée par un V8 Ford. Ce bloc 5L à compresseur est modifié pour la supercar en collaboration avec le préparateur américain Roush, qui travaille étroitement avec Ford par ailleurs. Son compresseur et son système de lubrification par carter sec lui sont propres, tout comme sa boîte de vitesses manuelle à six rapports développée par de Tomaso. Le constructeur prévoit une puissance d'environ 710ch pour 825Nm de couple avec une essence d'indice d'octane 91 telle qu'on en trouve aux Etats-Unis, ainsi qu'un rupteur placé au-delà de 7.500 trs/mn. En outre, la firme dit avoir travaillé le comportement du moteur comme sa sonorité pour se rapprocher le plus possible d'un bloc atmosphérique.

Série très limitée

La De Tomaso P72 reprend le châssis de l'Apollo I.E. comprenant une monocoque en fibre de carbone, les berceaux avant et arrière ainsi que les renforts structurels. Le moteur est en position centrale-arrière.

Performante, la P72 se veut aussi luxueuse avec un habitacle mêlant cuir matelassé et compteurs analogiques en métal brillant dans des tons cuivrés. L'auto ne doit être produite qu'à 72 exemplaires. De Tomaso prévoit un prix de base unitaire d'environ 750.000€.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez