Publié le 03/11/2019 à 15:05

F1 - Ferrari aurait perdu en vitesse de pointe

F1 - Ferrari aurait perdu en vitesse de pointe selon les équipes rivales

Ferrari a perdu en vitesse de pointe selon ses rivaux. Faut-il y voir un lien avec une clarification de la FIA après une demande de Red Bull ?

Ces dernières semaines, les concurrents de Ferrari se seraient étonnés de la puissance développée par le groupe propulseur italien, mais aucune réclamation n'a été déposée.

- La FIA annonce un accord avec Ferrari au sujet de son moteur
- Accord Ferrari-FIA : Les rivales « choquées et en colère »
- Les équipes s'unissent contre l'accord FIA-Ferrari
- Accord secret avec Ferrari : La FIA répond aux équipes

Selon Auto Motor und Sport, Red Bull a demandé une clarification à la FIA le 22 octobre. L'équipe voulait savoir s'il était autorisé de contourner le débitmètre de carburant et d'injecter du carburant dans le moteur sans que cela soit mesuré.

« L'avantage de puissance de Ferrari est tout simplement devenu trop flagrant, » a précisé Helmut Marko, conseiller de Red Bull, au magazine allemand. « C'est pour ça que nous voulions une clarification. »

Nicholas Tombazis, le directeur technique de la FIA, a publié une directive technique samedi, précisant qu'il n'est pas autorisé de contourner le débitmètre.

Les rivaux de Ferrari perçoivent un changement

La directive technique de la FIA a-t-elle poussé certains motoristes à faire des changements ? Ferrari a traditionnellement l'avantage en ligne droite cette année et Helmut Marko estime que ce n'était plus aussi net samedi à Austin.

« Notre déficit sur Ferrari en ligne droite n'est pas mauvais, » a précisé Marko à Auto Motor und Sport. « En ligne droite, il était de trois ou quatre dixièmes (en qualifications). (Vendredi), nous perdions le double. »

Le clan Mercedes perçoit aussi une différence : « Il est assez intéressant de voir que Ferrari a clairement perdu un peu de puissance (samedi), » a précisé Lewis Hamilton à Speedweek.

Toto Wolff note également un changement : « Les trois top teams étaient plus proches qu'auparavant en ligne droite, » a précisé le patron de Mercedes Motorsport à Speedweek.

Dans la mesure de vitesse de pointe officielle de la FIA, Sebastian Vettel était huitième en qualifications, devant Charles Leclerc. Ils étaient aux deux premières places à Suzuka et Mexico. Des réglages aérodynamiques peuvent cependant avoir une influence sur la vitesse de pointe, ce qui peut fausser les comparaisons.

Sur le même thème :
- Ferrari a prouvé la légalité de son V6 selon Binotto
- Ferrari explique sa perte de vitesse de pointe
- Qui a le meilleur moteur en Formule 1 ?
- Ferrari s'agace des rumeurs sur son moteur
- Mercedes perçoit un changement chez Ferrari
- Brawn surpris par les soucis de Ferrari
- Vettel répond sèchement à Verstappen

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez