F1 - La piste d'Austin s'est « affaissée »

F1 - La piste d'Austin s'est « affaissée », ce qui a provoqué les bosses

Les bosses du circuit d'Austin ont perturbé les pilotes à Austin. Selon Mercedes, la piste s'est affaissée de 1,5m depuis son inauguration.

Les pilotes ont jugé que le circuit d'Austin était très bosselée pendant le week-end du Grand Prix des Etats-Unis. La piste a évolué depuis son inauguration en 2012 et dans certaines portions du circuit, ces bosses pouvaient les perturber. Daniel Ricciardo y a vu un défi intéressant et Robert Kubica les a même comparées à des montées. Selon Mercedes, les pilotes ont dû modifier leurs trajectoires pour éviter ces bosses.

« Les pilotes ont beaucoup parlé des bosses durant le week-end, parce qu’ils y en avait plus que jamais cette année, » souligne James Vowles, le responsable des stratégies de Mercedes, dans une vidéo publiée par l’équipe. « A la sortie des stands, sur le côté gauche, avant le premier virage, et avant la ligne droite puis de retour puis dans la ligne droite de retour elle-même, il y avait des bosses assez importantes et il ne s’agissait pas du genre de bosses que l’on peut encaisser en ajustant la hauteur de caisse d’un millimètre. Les pilotes devaient prendre des trajectoires différentes pour les éviter. »

Les équipes ont mesuré le changement : « Depuis 2012, notre première année ici, la piste s’est affaissée de 1,5 mètre, » précise Vowles. « C’est énorme. »

Austin a prévu des travaux

Austin a prévu d'importants travaux, qui vont couvrir une grande partie du mois de décembre et la première moitié du mois de janvier. Les responsables de la piste ont prévu de refaire la surface de près de la moitié de la piste.

« La bonne nouvelle est que le Circuit des Amériques s’en occupe et pour l’an prochain, ils vont resurfacer une grande partie du circuit, il y aura un nouvel asphalte sur plus de deux kilomètres, » précise James Vowles.

L'ingénieur pense que les soucis d’affaissement vont être corrigés avant l'édition 2020 : « La bonne nouvelle est qu’ils sont au courant, ils s’en occupent et je pense que l’an prochain, ce ne sera absolument pas un problème pour notre retour. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez