F1 - Leclerc lance ses châssis de karting

F1 - Charles Leclerc lance son châssis de karting avec birel art

Charles Leclerc a annoncé le lancement d'une gamme de kartings à son nom, fabriquée par Birel ART.

Charles Leclerc retourne aux sources, dans le milieu du karting. Le Monégasque a annoncé le lancement d'une gamme de châssis kartings à son nom. Leclerc s'inscrit dans les pas de plusieurs pilotes puisque Fernando Alonso a une gamme de kartings, ainsi que Daniel Ricciardo.

Comme Ricciardo, le pilote Ferrari s'est associé à Birel ART, né en 2011 de l'union entre Birel, fabriquant italien de kartings depuis les années 1950, et de la structure française ART, principalement connue pour son implication en F2 et en F3,.Leclerc a été titré avec ART en GP3.

Une gamme entière va être lancée pour les catégories Baby, Mini, OK / Junior, KZ, Rotax, ainsi qu'en location. Ces châssis de kartings seront fabriqués à l'usine de Birel ART à Lissone, près de Monza, et mis en vente prochainement.

Leclerc attache une grande importance au karting

Tous les pilotes de F1 ont débuté leur carrière en karting, avant de gravir les échelons dans les différentes catégories de monoplace. Charles Leclerc souhaitait apporter sa contribution à cette catégorie, en participant au développement de plusieurs modèles.

« Il faut toujours se souvenir d'où l'on vient, » déclare le Monégasque. « Je sais ce que je dois au karting : tout ! C'est là que ma passion pour le sport automobile est née, c'est là que j'ai appris les bases qui m'ont permis d'atteindre le sommet de la pyramide et c'est également là que j'ai rencontré certaines des personnes importantes qui m'ont soutenu ensuite. J'étais déterminé à faire quelque chose pour le monde du karting depuis longtemps, et je pense que c'est le bon moment. »

Charles Leclerc a lui même participé à des championnats du monde de karting avec des modèles conçus par Birel ART : « Les capacités de Birel ART ont récemment été confirmée avec un magnifique doublé dans le championnat du monde KZ. Je voulais que ce châssis portant mon nom puisse être performant dans des conditions très variées. Seule une grande usine comme Birel ART pouvait garantir une telle qualité de production à grande échelle. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 06 novembre 2019 à 18:29 atypik dit : Pour l'info Leclerc pratique toujours le kart quand il a du temps de libre dans le club BKL il y vient avec ses potes il peaufine son pilotage et aux dires de ceux qui s'alignent contre lui c'est un tueur.

mercredi 06 novembre 2019 à 16:33 leon dit : Raté : le titre F2 a été acquis avec le team italien PREMA qui avait débauché à prix d'or un ingé d'ART pour l'y attirer . Manoeuvre orchestrée par Nicolas TODT qui était pourtant encore co actionnaire d'ART . Les magouilles ne sont pas qu'en F1 . Tant mieux pour LECLERC , ça a marché comme c'eut aussi marché en restanat chez ART