F1 - Steiner : « Nous n'avons rien »

F1 - Günther Steiner : « Nous n’avons rien »

Günther Steiner estime que Haas doit « limiter les dégâts » en raison de son manque de performance actuellement.

Haas n'a plus beaucoup d'espoirs en cette fin de saison. L'équipe n'a marqué que deux points dans les huit dernières courses. Elle a comparé différent ensembles aérodynamiques pendant plusieurs Grands Prix et à Austin, Romain Grosjean a fait un tête-à-queue à haute vitesse, alors qu'il testait un nouvel aileron. Il n'a pas compris le problème. En course, les pilotes n'ont pas pu se battre pour les points. Günther Steiner, le patron de l'équipe, reconnaît qu'il est démuni face à ces difficultés.

« C'est dur en ce moment, comme vous pouvez le voir, nous n'avons rien... » a déclaré l'Italien au site officiel de la F1. « Nous travaillons juste en défense. C'est comme avoir une équipe de football avec 11 défenseurs et personne en attaque, tout monde vous attaque et vous ne pouvez rien faire. »

« Nous essayons juste de limiter les dégâts et si tout le monde travaille bien, cela ne fonctionne pas, parce que nous ne pouvons rien faire. Toutes les stratégies sont mauvaises parce que nous perdons quand même des places, donc c'est juste un manque de vitesse. »

Aucune alerte avant l'abandon de Magnussen

Seul Romain Grosjean a vu l'arrivée du Grand Prix des Etats-Unis, à la 15ème place. Kevin Magnussen a abandonné à cause d'un souci sur ses freins. Haas n'a eu aucune alerte.

« Nous n'avons pas eu une surchauffe ou quoi que ce soit, » explique Steiner. « Nous ne savons pas exactement ce qu'il s'est passé sur le disque de frein, ou si c'était l'écope. Quelque chose a cassé sur les freins. Il s'est plaint par radio que (la pédale était) longue, mais il n'y avait pas de surchauffe et ensuite, je suppose que quelque chose s'est cassé. »

« Sur les images, on voit de la poussière s'échapper, mais je ne sais pas précisément ce qu'il s'est passé. »

Sur le même thème :
- Steiner impatient d'en finir avec 2019
- Grosjean perdait 0,5sec en ligne droite
- Grosjean : « Le verre est complètement vide »
- Haas aurait dû mieux écouter ses pilotes
- Pourquoi Haas a conservé Grosjean

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez