F1 - Ricciardo cible la faiblesse de Renault

F1 - Daniel Ricciardo cible la principale faiblesse de Renault

Daniel Ricciardo estime que McLaren fait surtout la différence sur Renault grâce à son rythme en qualifications.

Renault a 38 points de retard sur McLaren au championnat mais au Grand Prix des Etats-Unis, Daniel Ricciardo a vu l'arrivée juste devant Lando Norris et Carlos Sainz, alors qu'il s'était qualifié juste derrière eux. Il estime que le rythme de qualifications est l'une des faiblesses de Renault face à sa rivale.

« Si on sépare les qualifications et la course, je sens que McLaren arrive à faire un temps un peu plus facilement (le samedi), » a déclaré l'Australien à Racer. « Cette fenêtre (d'exploitation) a l'air d'être un peu plus large pour eux. C'est pour ça que nous n'arrivons pas toujours à faire de notre mieux en qualifications, parce nous faisons une erreur ou nous ne trouvons pas les réglages parfaits plus facilement. »

« Mais en course, quand les performances sont plus limitées et que nous ne sommes pas à la limite des pneus, notre fenêtre s'agrandit naturellement, et c'est pour ça que nous pouvons un peu revenir (dans la lutte avec McLaren). »

Des signaux positifs à Austin

Daniel Ricciardo est encouragé par le week-end d'Austin. Il a vu l'arrivée 0''398 devant Lando Norris, qui avait une stratégie à deux arrêts qu'il juge plus efficace que la sienne, avec un seul passage aux stands. Renault a amélioré son rythme dans les relais longs entre les essais libres et la course.

« Nous avons identifié plusieurs raisons (pour la différence entre les qualifications et la course), » souligne Ricciardo. « Même vendredi, je n'étais pas très bon dans les relais long. (En course), nous avons été les meilleurs des autres et nous avons battu les McLaren, même si je pense que faire deux arrêts était mieux, donc c'est vraiment encourageant. »

Depuis le début de la saison, Renault n'a marqué plus de points que McLaren que dans quatre courses. A Austin, les deux équipes en ont marqué autant.

Sur le même thème : 
- Bilan satisfaisant pour Renault à Austin
Renault « offre » des occasions à ses rivaux
- Renault aura du mal à atteindre son objectif

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

samedi 09 novembre 2019 à 16:41 legars dit : Honda, qui effectivement est un grand constructeur, ne construit pas de F1. Difficile alors de comparer avec Renault.

vendredi 08 novembre 2019 à 16:06 CarCircus dit : Renault a cru pendant un moment revenir au sommet, mais au final même Honda, qui est un grand constructeur d'ailleurs, le dépasse malgré un engagement tardif, touchée dans son orgueil et ses finances, la firme au losange songe a stopper net l'aventure, peut-être à la fin de cette saison, dommage pour Ricciardo et un désastre pour Occon.