Publié le 12/11/2019 à 10:33

WRC - Le Rallye d'Australie n'aura pas lieu

WRC - Le Rallye d'Australie annulé en raison des incendies

Le Rallye d'Australie a été annulé à cause de feux de forêt dans la région. Hyundai gagne le titre des constructeurs.

Des feux de forêt en Nouvelle-Galles du Sud ont provoqué l'annulation du Rallye d'Australie, qui devait se tenir ce week-end. Les organisateurs avaient dans un premier temps modifié le parcours, en annulant les deux tiers du kilométrage, mais la gravité des conditions, avec un état d'urgence déclaré, les ont finalement poussés à annuler l'intégralité du rallye. Cette décision était nécessaire pour protéger les 1000 personnes attendues dans la région.

« Dans l'intérêt et pour la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le rallye et évidemment pour la communauté au sens large, organiser le rallye n'était pas approprié, » indique Andrew Papadopoulois, le Président de l'organisation du rallye.

« Nos pensées sont avec la communauté de la Nouvelle-Galles du Sud, surtout les personnes qui ont perdu des proches (...) et leur habitation en raison des feux de forêt au nord de la Nouvelle-Galles du Sud, et nous remercions la communauté du rallye pour son soutien et sa compréhension. »

Hyundai décroche le titre constructeurs

Ott Tänak est devenu champion du monde des pilotes au Rallye de Catalogne mais le titre des constructeurs devait encore être attribué ce week-end. Avec l'annulation du rallye, Hyundai devient champion du monde pour la première fois. Le constructeur coréen avait 18 points d'avance sur Toyota, qui pouvait encore prendre l'avantage pour conserver sa couronne. Citroën prend la troisième place, devant Ford M-Sport.

Hyundai dispute sa sixième saison en WRC. La marque a pris la deuxième place chaque année depuis 2016, d'abord derrière Volkswagen, qui a enchaîné quatre titres, puis derrière Ford M-Sport en 2017 et derrière Toyota la saison dernière.

Chez les pilotes, Tänak, le leader de Toyota, finit l'année avec 36 points d'avance sur Thierry Neuville, qu'il pourrait rejoindre chez Hyundai en 2020. Sébastien Ogier se classe au troisième rang, à 46 points de Tänak, pour son retour chez Citroën. Tänak a mis fin à une série de 15 titres pour les pilotes français, neuf pour Sébastien Loeb puis six pour Ogier.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 12 novembre 2019 à 17:59 re dit : fhjgdx