Publié le 13/11/2019 à 19:45

Ferrari Roma (2019) : tout sur le nouveau coupé V8

Ferrari Roma (2019) : infos et photos officielles du coupé 2+ à moteur V8

La Ferrari Roma vient d'être dévoilée, dans la pure tradition de Maranello, sans V6 et sans hybridation.

A l'heure de l'hybridation de la supersportive SF90 Stradale, les rumeurs évoquaient une baisse drastique de la cylindrée et des moteurs électriques pour prendre le relais. Mais la nouvelle Ferrari Roma ne décevra pas les puristes avec une solution plus classique : un V8 de 3,9 litres turbocompressé issu de la Portofino avec 20 chevaux supplémentaires, soit 620 au total. C'est-à-dire 100 chevaux de moins que la F8 Tributo (720 ch) mais quasiment autant de couple maxi (77,4 mkg dès 3000 tr/mn). La transmission étant confiée à une nouvelle boîte double embrayage à 8 rapports, dérivée de la SF90 Stradale.

Avec 4,66 mètres de longueur, 1,97 mètre de largeur et seulement 1,3 mètre de hauteur, la Roma est plus longue qu'une Ferrari Portofino, un peu plus large, un peu plus basse, mais son empattement est identique. Elle est aussi plus légère : 1472 kilos revendiqués à sec, contre 1545 kilos pour la Portofino qui doit composer avec le mécanisme de son toit rétractable. La Roma est un Coupé 2+, c'est-à-dire avec de la place derrière les sièges, mais pas assez pour pouvoir y voyager.

Avec la Ferrari Roma, c'est la nouvelle dolce vita

En mettant l'accent sur le Grand Tourisme, plus que la sportivité pure, la nouvelle Roma se place entre la Ferrari GTC4 Lusso T et la Portofino. Mais pas question d'éluder la question de performances, avec un 0 à 100 avalé en 3,4 secondes et un 0 à 200 km/h expédié en 9,3 secondes, soit 1,5 seconde plus vite que la Portofino. La vitesse maxi stagne à 320 km/h, malgré la hausse de puissance.
Pour Ferrari, cette nouvelle interprétation "de l'élégance et du raffinement de la Dolce Vita des années 50-60" doit poser les bases des prochains standards en matière de plaisir de conduire.

En face, on retrouve la Lamborghini Huracan Evo et la McLaren GT, en attendant l'imminente Porsche 911 Turbo type 992. D'ici là, on connaîtra la date d'arrivée définitive de la Roma en France et son tarif, qui devrait tourner aux alentours des 200.000 euros, hors malus et options.

Photo de Laurent Chevalier

posté par :
Laurent Chevalier

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 14 novembre 2019 à 09:36 Juju dit : Jolie, cette Ferrari F-Type. Pardon, cette Jaguar Roma.