Publié le 14/11/2019 à 11:47

WRC - Citroën pourrait quitter le championnat

WRC - Citroën pourrait se désengager et Sébastien Ogier pourait rejoindre Toyota

Citroën pourrait annoncer son départ du WRC. Sébastien Ogier pourrait rebondir chez Toyota, peut-être pour une seule saison.

Après une saison 2019 en dessous des attentes, Citroën pourrait se désengager du WRC. Une annonce est même possible dans les prochaines heures.

Mise à jour : Citroën confirme son départ du championnat
Mise à jour : Sébastien Ogier signe chez Toyota

Cette année, le constructeur a fait revenir Sébastien Ogier, vainqueur de six titres consécutifs de 2013 à 2017, mais les objectifs n'ont pas été atteints. Ogier a longtemps été dans le lutte pour le titre et il s'est finalement classé au troisième rang du championnat du monde, dont la saison s'est terminée plus tôt que prévu puisque le Rallye d'Australie a été annulé.

Ogier est sous contrat avec Citroën pour 2020 et si le constructeur quitte la catégorie, il pourrait rejoindre Toyota. Le constructeur japonais a permis à Ott Tänak de remporter le titre cette année. L'Estonien va quitter l'équipe et rejoindre Hyundai, champion du monde des constructeurs cette saison.

Une arrivée d'Ogier chez Toyota pourrait se faire pour une seule saison, puisque le Français a annoncé sa volonté de prendre sa retraite après la saison 2020.

Une nouvelle stratégie pour PSA ?

Citroën est revenu en 2017 avec son équipe officielle. La marque aux chevrons a pris la quatrième place en 2017 et en 2018, et la troisième cette année, derrière Hyundai et Toyota. Sébastien Ogier a remporté trois rallyes, le Monte-Carlo, le Mexique et la Turquie.

Hyundai et Toyota sont les seules autres constructeurs officiellement engagés dans la principale catégorie du champion du monde des rallyes. L'implication de Ford est plus faible. Le constructeur américian s'appuie sur la structure privée M-Sport, qui a des moyens plus limités.

Si Citroën se désengage du WRC, le constructeur n'aura plus de programme officiel en sport automobile en 2020. Sa marque soeur, DS, est liée à Techeetah en Formule E. Elle a remporté les deux titres la saison dernière, grâce à Jean-Eric Vergne.

Le Groupe PSA est peut-être en train de revoir l'intégralité de sa stratégie en sport automobile puisque mercredi, le retour de Peugeot aux 24 Heures du Mans a été annoncé, dans la catégorie hypercar.

Sur le même thème :
- Ogier vise le titre avec Toyota en 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 14 novembre 2019 à 16:00 TopheRS dit : Le rallye est dans les gènes de Citroën tout comme Peugeot depuis des années alors il faut au moins terminer l'exercice 2020 avant de peut être quitter le WRC ce qui serait dommage mais au moins comme le précise Léon dans son commentaire, ils ne vont pas lui faire le coup une deuxième fois bien à Seb. Ogier qui ne sera certainement pas "à pieds" l'année prochaine et c'est peut être pour cette raison que Citroën partirait si il est vraisemblablement en partance pour aller chez Toyota. Après la bonne nouvelle du retour du Lion en endurance, ce serait la mauvaise nouvelle du jour ?! avec un constructeur de moins en WRC l'an prochain !!! Et puis il faut jouer le jeu et aller chercher un ou les deux titres l'an prochain avec une C3 amélioré. Allez les rouges on y croit !!!

jeudi 14 novembre 2019 à 13:26 LEON dit : Citroen aura vraiment pourri la carrière d'OGIER du début , en chouchoutant Loeb puis le virant , jusqu'à la fin avec cette débandade en rase campagne . SHAME