Publié le 15/11/2019 à 09:11

F1 - Hülkenberg pourrait se tourner vers l'IndyCar

F1 - Nico Hülkenberg pourrait se tourner vers l'IndyCar en 2020

Nico Hülkenberg a confirmé que l'IndyCar pourrait l'intéresser en 2020, mais il ne souhaite pas rouler sur les ovales.

Nico Hülkenberg ne sait pas encore ce qu'il fera en 2020. Il va quitter Renault, qui a titularisé Esteban Ocon, et il a peu de chances de prendre la dernière place libre sur la grille, chez Williams. Il a déjà exclu de devenir pilote de réserve d'une autre équipe et il a démenti une arrivée chez BMW en IndyCar. Hülkenberg commence à peine à s'intéresser à d'autres catégories.

« Je n'ai rien signé et je ne le ferai pas à court terme, » a déclaré l'Allemand à Racer. « J'ai reçu des appels de la part d'équipes de plusieurs championnats, mais rien ne s'est vraiment concrétisé à ce stade. »

Plusieurs rumeurs évoquent des contacts avec des équipes d'IndyCar. Le championnat de monoplaces américain est-il une possibilité ? « Je pense que oui, » répond Hülkenberg, qui précise qu'il n'a pas la volonté « de se précipiter juste pour rouler. »

Il est également prêt à passer une année loin des circuits : « Une décennie en F1 est intense, on suit un rythme fort, » précise-t-il. Hülkenberg devrait prendre une décision sur son avenir dans les premières semaines de l'année 2020 : « Je verrai ce que je ressens au début de l'année prochaine et comment les choses se développeront évolueront, dans quelle direction. »

Hülkenberg ne souhaite pas rouler sur les ovales

Zak Brown, le directeur général de McLaren, aurait approché Nico Hülkenberg pour le nouveau programme de l'équipe en IndyCar. Les dernières rumeurs envoient Hülkenberg chez Ed Carpenter Racing. Comme Romain Grosjean, Hülkenberg ne souhaite cependant pas rouler sur les ovales. Il pourrait donc avoir un programme partiel en IndyCar en 2020.

« J'ai toujours dit que je ne suis pas fan des ovales, ça ne me séduit pas, tout simplement, » précise-t-il. « Je pense que ce n'est pas pour moi. Je préférerais me limiter aux circuits routiers. »

Seulement cinq des 17 courses du calendrier 2020 de l'IndyCar seront sur ovale, mais parmi elles figurent la plus prestigieuse, les 500 miles d'Indianapolis.

Sur le même thème :
- Hülkenberg a fait ses adieux à Renault
- Hülkenberg a amené Renault « à un autre niveau »
- Hülkenberg a joué un rôle « déterminant » chez Renault
- Hülkenberg n'est pas sur la liste de Red Bull
- Hülkenberg déçu par le choix de Renault
- Hülkenberg pense rester en F1 en 2020
- Hülkenberg : « Je ne prends pas ma retraite »
- Toutes les infos sur les transferts

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez