Publié le 17/11/2019 à 19:58

F1 - Verstappen gagne au Brésil, Gasly deuxième !

F1 - Max Verstappen gagne une course folle au Brésil, Pierre Gasly deuxième !

Max Verstappen a remporté un Grand Prix du Brésil très animé, devant Pierre Gasly. Les pilotes Ferrari se sont accrochés (vidéos).

Max Verstappen a remporté la course à Interlagos, devant Pierre Gasly, qui a profité de plusieurs incidents, dont un accrochage entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel et un souci technique pour Valtteri Bottas.

Verstappen était en pole et il est resté en tête au départ, devant Hamilton, qui a doublé Sebastian Vettel (vidéo). Valtteri Bottas était quatrième, devant Alexander Albon. Verstappen s'est vite échappé. Il avait 2,5sec d'avance sur Hamilton et 3,9sec d'avance sur Vettel après six tours.


Charles Leclerc, 14ème sur la grille après une pénalité, est vite remonté jusqu'au sixième rang. Devant, Hamilton est revenu à moins de deux secondes de Verstappen avant son premier arrêt. Il a repris les pneus tendres, ce qui indiquait qu'il ferait un deuxième arrêt. Le pilote Red Bull a changé de pneus un tour plus tard et il a fait le même choix stratégique. Il a été gêné par Robert Kubica en sortant des stands et il a repris la piste derrière Hamilton.

Un tour à peine après son arrêt, Verstappen a doublé Hamilton au premier virage. Le pilote Mercedes a voulu répliquer mais il n'y est pas parvenu. L'écart a augmenté dans les tours suivants.

Les autres leaders ont fait des choix stratégiques différents. Vettel et Albon ont basculé sur les médiums, tandis que Bottas et Leclerc ont pris les durs.

Bottas a été le premier des leaders à faire un deuxième arrêt, pour basculer sur les médiums. Hamilton a pris les mêmes pneus. Comme plus tôt dans la course, Verstappen a changé de gommes un tour après son rival mais cette fois, il a conservé l'avantage. Verstappen a aussi pris les médiums.

De nombreux incidents en fin de course

La Mercedes de Bottas a commencé à laisser échapper de la fumée, en raison d'une surconsommation d'huile, et il a dû abandonner (vidéo). Il a stoppé sa voiture sur le bord de la piste et la voiture de sécurité a été déployée.


Verstappen en a profité pour changer encore de pneus et reprendre les tendres. Leclerc a fait son deuxième arrêt et il a aussi basculé sur les tendres.

Hamilton s'est retrouvé en tête, avec des pneus médiums usés, devant Verstappen et Vettel. Albon était quatrième, devant Leclerc.

La course a été relancée pour 12 tours. Le classement a été totalement chamboulé. Verstappen a immédiatement doublé Hamilton (vidéo). Albon a pris l'avantage sur Vettel.

Quelques tours plus tard, Leclerc a pris l'avantage sur Vettel. Au freinage suivant, Vettel a voulu repasser devant. Ils ont eu un contact (vidéo). La suspension avant-gauche de Leclerc s'est brisée et Vettel a crevé à l'arrière-gauche. Les deux pilotes ont abandonné.

La voiture de sécurité a fait son retour en piste et hamilton est passé aux stands. Verstappen devançait alors Albon, Pierre Gasly et Hamilton.

La course est repartie pour deux tours. Hamilton a immédiatement doublé Gasly. Quelques virages plus loin, il a voulu dépasser Albon mais ils ont eu un contact. Le Thaïlandais a fait un tête-à-queue et Gasly a repris l'avantage sur Hamilton. Dans le dernier tour, le Français a contenu le sextuple champion du monde pour conserver la deuxième place.

Max Verstappen s'impose devant Pierre Gasly et Lewis Hamilton, sous enquête pour l'accrochage avec Alexander Albon.

Mise à jour : Hamilton pénalisé, Sainz sur le podium

Sainz au pied du podium

Carlos Sainz, parti dernier, a vu l'arrivée au quatrième rang, devant Kimi Räikkönen, Antonio Giovinazzi et Daniel Ricciardo. Le pilote Renault s'est accroché avec Kevin Magnussen, qui a fait un tête-à-queue (vidéo). Ricciardo a dû changer d'aileron avant et il a reçu une pénalité de cinq secondes pour l'incident. Lando Norris, Sergio Pérez et Daniil Kvyat. complètent le top 10.


Romain Grosjean se classe au 13ème rang. Il était septième au restart mais il a chuté dans le classement, avec des pneus usés.

Albon est finalement 14ème, devant Nico Hülkenberg qui a été pénalisé de cinq secondes pour avoir doublé Kevin Magnussen trop tôt au restart. Robert Kubica a pris la 16ème place. Le pilote Williams a reçu une pénalité de cinq secondes pour sa sortie des stands juste devant Verstappen. Lance Stroll a abandonné en fin de course, en raison d'une suspension avant-droite cassée.

Le classement du Grand Prix du Brésil 2019

1. Max Verstappen - Red Bull-Honda
2. Pierre Gasly - Toro Rosso-Honda - 6''077
3. Lewis Hamilton - Mercedes - 6''139
4. Carlos Sainz - McLaren-Renault - 8''896
5. Kimi Räikkönen - Alfa Romeo-Ferrari - 9''452
6. Antonio Giovinazzi - Alfa Romeo-Ferrari - 10''201
7. Daniel Ricciardo - Renault - 10''541
8. Lando Norris - McLaren-Renault - 11''204
9. Sergio Pérez - Racing-Point Mercedes - 11''529
10. Daniil Kvyat - Toro Rosso-Honda - 11''931
11. Kevin Magnussen - Haas-Ferrari - 12''732
12. George Russell - Williams-Mercedes - 13''599
13. Romain Grosjean - Haas-Ferrari - 14''247
13. Alexander Albon - Red Bull-Honda - 14''927
15. Nico Hülkenberg - Renault - 18''059
16. Robert Kubica - Williams-Mercedes - 1 tour
17. Sebastian Vettel - Ferrari - 6 tours
18. Lance Stroll - Racing Point-Mercedes - 6 tours
19. Charles Leclerc - Ferrari - 6 tours

Abandon :

Valtteri Bottas - Mercedes - 51 tours

Sur le même thème :
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

lundi 18 novembre 2019 à 21:40 hmmm dit : @v12 atmo, C'est vrai, ils auraient dû virer Wolff en 2014 suite aux nombreux accrochages entre HAM et ROS... Même la meilleure des équipes dirigé par le meilleur des dirigeants ne peut rien si ses deux pilotes font qu'à leur tête sur le circuit. Peut-être que Ferrari devrait introduire la F1 dirigeable depuis les stands, histoire de rendre v12 atmo heureux...

dimanche 17 novembre 2019 à 21:34 atypik dit : Magnifique cette 2éme place pour Gasly c'est mérité car revenir à ce niveau de performance après ce choc moral de la rétrogradation c'est d'autant plus révélateur de ses capacités.

dimanche 17 novembre 2019 à 20:36 v12 atmo dit : Bravo a Pierre , après une saison si difficile ! Par contre, honte à Ferrari, s'accrocher a 5 tours de la fin... c'est bien plus qu'un simple problème entre les deux il faut que l'équipe se remette entièrement en question. On attend la pénalité pour Hamilton qui s'est bien raté ce coup-la. Sainz serait pour la première fois sur le podium!

dimanche 17 novembre 2019 à 20:26 Yvan Samoto dit : Bon, je crois que c’est clair, le moteur Honda n’a rien à envier à personne. Gasly tient le duel avec Hamilton lors de la dernière accélération et reste devant. A tout ceux qui crachaient sur Honda (les fans de Renault en premier), Honda est bien présent, et comment !!!