Publié le 18/11/2019 à 11:09

F1 - Leclerc estime qu'il a laissé assez de place

F1 - Charles Leclerc estime qu'il a laissé assez de place à Sebastian Vettel

Charles Leclerc estime qu'il a laissé suffisamment de place à Sebastian Vettel avant leur accrochage à Interlagos. Matti Binotto veut redéfinir les limites.

Le Grand Prix du Brésil s'est terminé sur un accrochage pour les pilotes Ferrari. Charles Leclerc a doublé Sebastian Vettel dans la première chicane et ils se sont percutés au freinage suivant (vidéo). Leclerc estime qu'il a laissé suffisamment de place à son équipier.

« Jusqu'au virage 4, j'ai essayé de fermer la porte, » a déclaré le Monégasque sur Canal +. « J'étais conscient que Seb allait essayer (de repasser devant) à l'extérieur, ce qu'il a fait. Il n'y avait pas beaucoup de place mais il y est quand même allé. »

« J'ai laissé l'espace libre mais à la fin de la ligne droite, il a essayé de se rabattre à l'intérieur et j'y étais. Nous nous sommes touchés et il y a eu une crevaison pour tous les deux. »

Il estime qu'il ne faut « pas du tout » imposer des consignes d'équipe: « Cela fait partie du sport auto, » précise Leclerc. Egalement interrogé par Canal +, Vettel a précisé qu'il « ne pense pas » que des consignes sont nécessaires après cet accrochage.

Binotto veut redéfinir les limites

Mattia Binotto, le patron de la Scuderia, n'a pas souhaité incriminer ses pilotes après l'accident, mais il pense qu'il faudra redéfinir les limites dans le combat en piste, après plusieurs consignes plus tôt dans la saison.

« C'était un petit contact avec de grosses conséquences, » précise l'Italien. « En fait, cela ne devrait jamais se produire. Nos pilotes étaient libres de se battre (...) et ils le savaient. Nous avons déjà assuré la deuxième place au championnat des constructeurs et ils se battaient pour leurs positions au championnat des pilotes. »

« Evidemment, maintenant nous devons nous rassembler et décider ensemble des limites pour garantir que nous faisons tout dans l'intérêt de l'équipe, et que cela ne se reproduira pas. »

La troisième place du championnat des pilotes s'éloigne pour Ferrari. En s'imposant au Brésil, Max Verstappen a repris l'avantage sur Charles Leclerc, avec 11 points d'avance. Sebastian Vettel est à 30 points et il ne peut plus repasser devant le pilote Red Bull.

Sur le même thème :
- Les pilotes Ferrari continueront à s'affronter en piste
- Vettel et Leclerc ont discuté de l'accrochage du Brésil
- Brawn conseille à Binotto d'agir en interne
- Course : Verstappen gagne au Brésil, Gasly deuxième !
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez