Publié le 20/11/2019 à 12:41

FE - Ce qui change dans le règlement en Formule E

FE - Ce qui change dans le règlement pour la saison 2019-2020 de la Formule E

Barème de points, mode attaque, quantité de batterie pendant une interruption de course... Voici tout ce qui change en Formule E cette saison.

Le règlement évolue assez peu pour la saison 2019-2020 de la Formule E, qui débute ce week-end à Dariya. Un an après le lancement de la Gen2 et d'un nouveau format de course, qui a permis d'avoir une seule voiture par E-Prix et qui a vu le lancement du mode attaque, le championnat de monoplaces électriques s'est contenté de quelques ajustements. Le principal changement est dans le barème de points, avec des points attribués durant les qualifications.

Les pilotes seront à nouveau séparés en quatre groupes au début de la séance, avec les leaders du championnats dans le premier groupe et les moins bien placés dans le quatrième. Désormais, le leader après la phase de groupes marquera un point. Les auteurs des six meilleurs temps seront toujours réunit en Super Pole, avec un tour chacun pour essayer de signer la pole.

Ce système de qualifications a été critiqué l'an dernier, puisque les leaders du championnat ont souvent des conditions défavorables, avec une piste moins gommée, ce qui peut les obliger à partir en fond de classement.

Le système de points reste identique à celui de la F1 en course, avec 25 points pour le vainqueur, 10 pilotes récompensés et un point bonus pour l'auteur du meilleur tour, s'il est parmi les 10 premiers à l'arrivée.

De petits changements pour le mode attaque

Des ajustements ont également été faits dans le mode attaque. Lors qu'un pilote l'active, la puissance maximale sera désormais de 235kW, 10kW de plus que la saison dernière. Les pilotes n'auront plus le droit de l'activer durant une intervention de la voiture de sécurité ou un drapeau jaune sur tout le circuit.

Pour activer le mode attaque, le pilote doit passer dans une zone précise sur le circuit, souvent hors trajectoire. Sur certaines piste, les pilotes perdaient plusieurs places en passant dans la zone. Activer le mode faire pendant une intervention de la voiture de sécurité leur permettait de ne pas perdre de place, puisque les dépassements sont interdits dans ces conditions. Les pilotes devront encore activer le mode attaque deux fois par course, qui donnera un surplus de puissance pendant quatre minutes.

Lorsque la voiture de sécurité intervient ou qu'il y a un drapeau jaune sur l'ensemble du circuit, le quota de batterie autorisé par la course sera réduit de 1kW par minute de neutralisation. Jusque là, une neutralisation de la course permettait aux pilotes d'économiser de l'énergie et d'attaquer sans retenue ensuite, ce qui enlevait un élément stratégique.

La Formule E a également écrit dans le règlement que le temps de course sera interrompu en cas de drapeau rouge. Cette saison, un E-Prix durera à nouveau 45 minutes, avec un tour supplémentaire.

Sur le même thème :
- La Formule E va devenir un championnat du monde
- Calendrier 2019-2020 de la Formule E
- Plateau 2019-2020 de la Formule E
Jean-Eric Vergne prédit une saison « palpitante »
- Toutes les infos sur l'E-Prix de Dariya

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez