Publié le 20/11/2019 à 18:37

F1 - Esteban Ocon va tester la Renault à Yas Marina

F1 - Esteban Ocon va tester la Renault aux essais d’Abou Dhabi

Esteban Ocon va rejoindre Renault dès la fin de la saison. Mercedes va le libérer avant la fin de l'année 2019 et il va participer aux essais de Yas Marina.

Esteban Ocon va rejoindre Renault la saison prochaine. Le Français est le pilote de réserve et de développement de Mercedes cette année. Le constructeur allemand a accepté de le libérer de son contrat avant la fin de l'année 2019.

- Ocon a pris le volant de la Renault
- Ocon : « Les premières impressions sont bonnes »

Renault a annoncé qu'Ocon fera son arrivée dans l'équipe le lundi 2 décembre, au lendemain du Grand Prix d'Abou Dhabi, le dernier de la saison.

Esteban Ocon pourra ainsi faire ses débuts dans la Renault dès le mardi, pour les essais de pneus sur le circuit de Yas Marina. Renault a précisé qu'Ocon sera en piste pour chacune des deux journées.

Ocon connaît déjà l'équipe

Esteban Ocon va faire son troisième passage dans l'écurie d'Enstone. Il a été membre du programme de jeunes pilotes Gravity, lié à l'équipe Lotus, au début de sa carrière. Lorsque le programme a pris fin, Ocon a intégré Mercedes, à la fin de l'année 2015.

Mercedes a placé le Normand chez Renault en 2016, au poste de pilote d'essais. Il a fait ses débuts en F1 cette année-là, avant de disputer deux saisons chez Force India.

Ocon s'engage dans la durée avec Renault. Son contrat porte sur deux saisons fermes, avec une troisième en option. Il n'aura plus aucun lien avec l'équipe Mercedes mais sa carrière sera encore gérée par la firme à l'étoile.

Sur le même thème :
- Ocon évite un « gros problème » en roulant à Yas Marina
- Ocon a fait des essais « vraiment utiles »
- Ocon veut apporter son expérience à Renault
Ocon vit une année « difficile mentalement »
- Renault attend un gros duel interne en 2020
- Renault s'engage dans la durée avec Ocon
- Les pilotes français passés par Renault

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez