Publié le 21/11/2019 à 18:31

F1 - Lewis Hamilton a identifié sa principale force

F1 - Lewis Hamilton a ciblé sa principale force

Lewis Hamilton pense que sa capacité d'adaptation est l'une de ses principales forces. Il a appris à mieux communiquer avec les ingénieurs.

Lewis Hamilton s'est construit l'un des plus beaux palmarès en Formule 1. Le pilote Mercedes détient le record de poles, 87. Il a remporté son sixième titre cette année et il a remporté 83 courses. Seul Michael Schumacher a fait mieux. Hamilton a dominé les dernières saisons et il estime que sa principale force est sa capacité d'adaptation à des conditions très différentes.

« J’ai toujours du m’adapter, » a déclaré l’Anglais à la BBC. « L’une de mes forces est que je suis probablement l’un des pilotes qui s’adapte le plus. Je me lance, quel que soit le scénario, et j’adapte ma façon de faire. C’est ce qui fonctionne le plus sous la pluie, par exemple, parce qu’il faut être réactif. Adapter son style de pilotage en permanence. »

Andrew Shovlin, le responsable de l’ingénierie de Mercedes, a précisé à la BBC qu’il estime que Hamilton a « plus d’outils à sa disposition » que les autres pilotes. Pour atteindre ce niveau, Lewis Hamilton précise qu'il s'est inspiré de sportifs qui ont une longue carrière, comme le pilote de MotoGP Valentino Rossi, la joueuse de tennis Serena Williams ou le golfeur Tiger Woods. Comme eux, il a cherché à faire évoluer son style.

« C’est (un processus) très similaire pour un pilote, » précise-t-il. « On peut changer de petites choses pour disposer d'une plateforme plus large, de fondations plus solides, pour pouvoir enchaîner les tours. Mais ce sont des millimètres, ou des micromètres, c’est très, très dur de percevoir la différence à chaque fois. »

Hamilton a aussi appris à rester performant dans des journées difficiles. A Hockenheim, il a signé la pole alors qu'il était souffrant. Quelques heures avant, il envisageait de déclarer forfait. Il pense que sa forme, physique comme mentale, l'aide à réaliser ce genre de performances.

« (C’est) dur à expliquer, » indique Hamilton. « Comme quand on se lève, qu’on est un peu groggy et pas à 100%. Puis on trouve... on trouve un point parfait à certains moments de la journée. Il faut trouver un moyen d’être dans la meilleure forme physique (possible). Je pense que je n’ai jamais été en aussi bonne forme, physiquement comme mentalement, et c’est une constante, je progresse tous les ans dans ce domaine. »

Hamilton a appris à travailler avec ses ingénieurs

Lewis Hamilton a aussi dû s'adapter au travail avec les ingénieurs, moins naturel que le pilotage pour lui. Il est impressionné par l'intelligence des ingénieurs qui l'entourent chez Mercedes.

« Ils sont très intelligents, leur niveau d’intelligence n'est pas dans la même stratosphère que la mienne, » estime Hamilton. « Mais leur cerveau n’arrive pas à comprendre ce que je peux faire dans la voiture. Nous sommes faits différemment. Il faut vraiment essayer de les comprendre, (...) de discuter avec eux sur ce qu’ils peuvent prendre de ce que je fais dans la voiture. »

Les ingénieurs et les pilotes ne parlent pas toujours le même langage : « Cela arrive souvent. Je dis quelque chose à Shov (Andrew Shovlin) et il dit "Non, les données disent ça", et je vais dire "C’est comme ça, comme ça et comme ça". Et il va dire "Oh, tu as raison." C’est très agréable. Il y a beaucoup de choses comme ça. »

Hamilton a appris à travailler avec ces ingénieurs mais il a encore certaines difficultés « Nous travaillons en permanence sur cette relation, ce rapport, » précise Hamilton. « Nous nous connaissons très bien. »

« Ces mecs peuvent passer des heures dans une réunion, et garder leur concentration. Je dirais que j’ai une fenêtre (d’attention) d’environ 23 minutes, quelque chose comme ça. Dès que j’y suis, cela me traverse l’esprit. Ils le savent. Je dis "Bon, je vais me lever, aller aux toilettes, prendre un café ou quelque chose et je reviens". Et ils ont 23 minutes de plus. »

Sur le même thème :
- Hamilton ne veut pas surpasser Schumacher
- Brawn impressionné par la gestion de Hamilton

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

vendredi 22 novembre 2019 à 11:11 alain24 dit : Mettez le dans une william ou une hass ont verra si il s’adapte aussi bien.

vendredi 22 novembre 2019 à 10:22 CarCircus dit : Regardez JEVergne, rien en F1, et puis l'extraordinaire ascension en formule E, le judicieux choix au moment opportun, toutes les aventures de notre vie tiennent finalement à ça.

vendredi 22 novembre 2019 à 10:14 CarCircus dit : Il a surtout fait les bons choix aux bons moments, et souvent d'ailleurs, c'est aussi une marque de champion, cela n'enlève rien à son immense talent, mais la plupart des pilotes F1 en ont, c'est juste une question de timing.

vendredi 22 novembre 2019 à 08:18 atypik dit : Article très intéressant on comprend pourquoi Lewis domine ses adversaires pas besoin de la meilleure voiture il est déjà à lui seul au dessus du lot.

jeudi 21 novembre 2019 à 19:40 hmmm dit : Qu'il ait eu de loin la meilleure voiture durant 6 ans ça aide aussi. N'empêche qu'il fait certes partie des meilleurs.