Publié le 21/11/2019 à 14:12

F1 - Mercedes explique la stratégie de Lewis Hamilton

F1 - Mercedes explique la stratégie de Lewis Hamilton au Brésil

Mercedes regrette sa décision stratégique pour Lewis Hamilton en fin de course au Grand Prix du Brésil. L'équipe a mal jugé la situation.

Mercedes a reconnu un choix stratégique « totalement idiot » pour Lewis Hamilton à Interlagos. En fin de course, l'Anglais a changé de pneus, durant la deuxième intervention de la voiture de sécurité, ce qui l'a fait passer de la deuxième à la quatrième place. La course n'a été relancée que pour deux tours et il n'a pas pu récupérer la deuxième place. Mercedes cherchait à lui donner un avantage dans les pneus. L'équipe pensait que l'interruption de course serait plus courte et que Hamilton ne perdrait qu'une position. 

« Quand nous avons décidé de rappeler Lewis (...), nous avions vu l'accrochage entre les Ferrari, » explique Andrew Shovlin, le responsable de l'ingénierie de Mercedes, dans une vidéo publiée par l'équipe. « Une était au virage 4 et assez loin de la piste. (Sebastian) Vettel roulait avec une crevaison, ce qui a laissé beaucoup de débris, mais nous pensions qu'il reviendrait aux stands et quand la voiture de sécurité a été déployée, Lewis était au virage 12, donc nous n'avions pas beaucoup de temps pour prendre la décision. »

« Ensuite, Vettel a abandonné avant de revenir aux stands, (et Lance) Stroll a malheureusement abandonné en roulant sur des débris de Vettel. Donc l'intervention de la voiture de sécurité a été plus longue que prévu, mais nous avons analysé la situation. C'était un vrai pari (et) probablement que dans le meilleur des cas sous aurions repris la deuxième place, (mais) avec le recul ce n'était pas un bon choix. »

« Si nous devions refaire la course, c'est la seule décision que nous aimerions vraiment changer. »

Hamilton s'est décalé par rapport à Verstappen

Quelques minutes plus tôt, durant la première intervention de la voiture de sécurité, Mercedes a pourtant décidé de ne pas faire de passage aux stands. Le but de l'équipe était de faire le choix inverse de Red Bull, pour décaler Lewis Hamilton dans sa stratégie par rapport à Max Verstappen. Si le Néerlandais restait en piste, Hamilton passait aux stands pour changer de pneus. Si Verstappen s'arrêtait, Hamilton restait en piste pour prendre la tête. Verstappen a changé de pneus et la stratégie de Mercedes n'a pas fonctionné puisque le pilote Red Bull a repris l'avantage sur Hamilton dès le restart.

« Nous avons fait un choix opposé à celui de Max, parce que dans le deuxième relais, en faisant la même chose, nous avions vu qu'ils étaient peut-être un peu plus rapide que nous, mais nous que nous ne pouvions pas vraiment les mettre sous pression, » explique Shovlin. « Faire un choix inverse ouvrait des opportunités pour remporter la course. »

« Donc quand nous avons vu Max rentrer, cela voulait dire que Lewis restait en piste, il a hérité de la première place en pneus médiums. Ils leur restait environ 30% de durée de vie, donc ce n'était pas facile de voir l'arrivée mais selon nos modèles, c'était acceptable. Le véritable défi était au restart, et les pneus médiums ne montent pas aussi vite en températures que les tendres (de Verstappen), mais nous nous disions que si nous pouvions résister au restart, (Hamilton) pourrait contenir (Verstappen) dans la suite de la course. »

« C'était une opportunité pour gagner la course et c'est ce que nous avons essayé de faire. »

Sur le même thème :
- Course : Verstappen gagne au Brésil, Gasly deuxième !
- Hamilton désolé pour Albon
- Valtteri Bottas pourrait être pénalisé à Abou Dhabi
- Mercedes a « des choses à prouver » à Yas Marina
- Pourquoi Hamilton s'est agacé par radio au Brésil
- Wolff s'amuse des soucis de Mercedes en son absence
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez