Publié le 22/11/2019 à 15:01

F1 - Grosjean : « Quelle année de m... »

X

Romain Grosjean est lassé par le manque de chance et les difficultés de Haas cette année. Il espère des progrès en 2020.

Romain Grosjean a vécu une course difficile au Grand Prix du Brésil. Il a passé une grande partie de la course à la septième position mais il a perdu des places au dernier restart. La voiture de sécurité a compromis sa course. Il a exprimé sa lassitude à la descente de sa monoplace.

« J'essaie vraiment de ne pas dire de gros mots... mais quelle année de m... » a lâché Grosjean au micro de Canal + après l'arrivée à Interlagos (vidéo). « Il y a tout qui va mal. Je fais les courses de ma vie, (...) je n'arrivais même plus à respirer dans la voiture, à fond, à fond, à fond. »

« On prend un satané Safety Car au moment où il ne faut pas et les pneus... 72° à l'avant-droite au moment du restart, (Carlos) Sainz qui me pousse dans l'herbe comme un sale. Voila... C'est une année de misère. »

Les circonstances de course ont permis à Pierre Gasly et Carlos Sainz de décrocher tous les deux le premier podium de leur carrière. Grosjean pense qu'il n'aurait pas pu s'inviter dans le top trois. « Avec mon char à voile ?» ironise-t-il. « Difficile. »

« Nous faisons des miracles, (...) avec les températures de piste. Après... Que voulez-vous ? Quand nous n'avons pas de chance, nous n'avons pas de chance. Nous verrons ce que nous pourrons faire pour l'an prochain. »

Grosjean a eu un souci de MGU-K

La fin de course de Romain Grosjean a également été compliquée par un problème sur le MGU-K, le système qui récupère l'énergie au freinage. Günther Steiner pense que son pilote a fait de son mieux.

« Romain (Grosjean) faisait un bon travail et notre but était de faire une course à un arrêt, » explique l'Italien. « Au restart, nous avons un problème de MGU-K et il a été doublé par beaucoup de monde. A partir de là, nous avons perdu des places. »

« Malheureusement, nous avons débuté dans le top 10 et nous avons fini hors du top 10. Nous savons que la situation est difficile avec la voiture. »

Comme Grosjean, il espère un rebond en 2020 : « Il reste une course à disputer, et j'espère que nous pourrons revenir plus forts l'an prochain, » précise Steiner.

Sur le même thème :
- Course : Verstappen gagne au Brésil, Gasly deuxième !
- Haas n'a pas réagi assez vite en 2019
- Grosjean veut rebondir en 2020
- Steiner : « Nous n'avons rien »
- Steiner impatient d'en finir avec 2019
- Grosjean perdait 0,5sec en ligne droite
- Grosjean : « Le verre est complètement vide »
- Haas aurait dû mieux écouter ses pilotes
- Pourquoi Haas a conservé Grosjean
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 22 novembre 2019 à 18:19 leon dit : Ce pilote a fait son temps : bientot la retraite sur les bords du Léman . Certains dans le milieu du gp2 le surnommaient la pleureuse , il n' a pas su évoluer .

vendredi 22 novembre 2019 à 18:19 leon dit : Ce pilote a fait son temps : bientot la retraite sur les bords du Léman . Certains dans le milieu du gp2 le surnommaient la pleureuse , il n' a pas su évoluer .