Publié le 22/11/2019 à 18:42

F1 - Comment Pierre Gasly a vécu son premier podium

F1 - Comment Pierre Gasly a vécu son podium au Grand Prix du Brésil

Pierre Gasly ne s'attendait pas à être aussi ému après son premier podium au Brésil. Il revient sur les instants qui ont précédé et suivi l'arrivée.

Pierre Gasly a pris la deuxième place du Grand Prix du Brésil. Le pilote Toro Rosso a passé toute la course dans le top 10 mais il ne pensait pas décrocher un aussi bon résultat. Gasly était cependant prêt à saisir des opportunités, ce qu'il a fait pour décrocher le premier podium de sa carrière.

« Je savais que j'avais une bonne position de départ, en étant sixième, et je savais que je pouvais décrocher un bon résultat, ce qui était important pour l'équipe, » explique le Français. « Je ne m'attendais pas à me battre pour le podium, tout en sachant que si quelque chose survenait en fin de course, je pourrais peut-être en profiter. C'est ce qu'il s'est passé. »

Les différents incidents ont fait remonter Pierre Gasly au troisième rang au dernier restart. Lewis Hamilton l'a immédiatement doublé mais l'Anglais s'est ensuite accroché avec Alexander Albon. Gasly est repassé devant eux et il a contenu Hamilton dans le dernier tour, pour conserver la deuxième place.

« Le dernier tour a été très intense, » explique Gasly. « Lewis est resté derrière moi jusqu'au dernier virage et je voyais son aileron avant à côté de moi. J'essayais d'exploiter toute la puissance de la voiture, j'ai maintenu le doigt sur le bouton dépassement, et j'ai essayé de rentrer plus bas dans le cockpit, pour avoir autant de vitesse que possible et résister. »

Gasly a franchi la ligne d'arrivée aux côtés de Hamilton, avec 0''062 d'avance.

Gasly surpris par sa propre réaction

Dès qu'il a franchi la ligne d'arrivée, Pierre Gasly a crié sa joie par radio. Il a lui-même été surpris par l'ampleur de sa réaction. Il a su se relancer après un début de saison difficile chez Red Bull, ce qui a rendu les émotions encore plus fortes.

« J'ai commencé à crier ma joie et mon bonheur, jusqu'à perdre ma voix, » reconnaît Gasly. « J'ai été traversé par de nombreuses émotions. C'était une émotion incroyable. Je ne savais pas comment je réagirais jusqu'au moment où c'est arrivé. Je ne m'attendais pas à réagir comme ça. »

« A partir du moment où j'ai franchi la ligne, j'étais dans un autre monde. Les émotions étaient si fortes. C'était presque comme si le scénario de mon année 2019 avait été écrit. Les choses n'ont pas fonctionné comme je le voulais au début, mais j'ai vraiment énormément travaillé pour me relancer, montrer ma vitesse et mon talent. »

Pierre Gasly a immédiatement pensé à son ami Anthoine Hubert, disparu en août dernier : « Beaucoup de gens m'ont demandé quelles ont été mes premières pensées en passant la ligne d'arrivée. Evidemment, j'étais très heureux, mais cette année a aussi été très difficile et avec des émotions très fortes. Surtout en perdant un ami, Anthoine Hubert. J'ai pensé à lui en passant la ligne d'arrivée. Nous avons grandi ensemble et je me suis dit que je vivais un moment dont nous rêvions tous les deux. »

« C'était également très important pour l'équipe, c'était incroyable de voir tout le monde si heureux. »

Gasly n'avait plus connu de podium depuis deux ans

Pierre Gasly a été félicité par ses mécaniciens et par ceux de Red Bull après l'arrivée. Sur le podium, Pierre Gasly a vu la joie de ses mécaniciens et des supporters.

« J'entendais un gros bruit, » précise-t-il. « Je croyais entendre mon nom à la fin mais je n'en étais pas certain. J'ai compris après que les supporters chantaient "Gasly", ce qui était incroyable. Je ne l'oublierai jamais. »

« Dans les plus petites catégories, nous sommes habitués à jouer les podiums et les victoires, et à avoir beaucoup de trophées et de célébrations. Cela ne vient pas facilement en F1. Le podium me manquait vraiment parce que mon dernier était en Super Formula en 2017. Le podium m'avait manqué donc je l'ai encore plus apprécié. »

Gasly n'a pas pu fêter son podium

Entre le podium, les obligations avec les médias et celles avec les sponsors, Gasly n'a retrouvé le garage de Toro Rosso que 1h30 après l'arrivée. Il a fête le podium avec ses mécaniciens et il a vu les nombreux messages qui l'attendaient sur son téléphone.

« Je ne savais pas par où commencer, parce que j'avais énormément de messages de ma famille, mes amis et les gens qui m'ont soutenu, » explique Gasly. « J'ai appelé ma famille et ma copine, parce qu'ils n'étaient pas au Brésil, et j'ai profité de ce moment avec eux. »

Gasly n'a pas réellement pu fêter son podium. Il a dû rester sur le circuit jusqu'à 20h et il a passé sa soirée à l'aéroport, avec son trophée. Il est arrivé à Paris lundi soir, accueilli par ses parents et deux de ses frères.

« On a rarement l'opportunité de remercier les gens qui nous ont aidé au cours de notre carrière, » indique Gasly. « Je tiens à profiter de ce moment pour remercier toutes les personnes qui m'ont aidé à être où je suis aujourd'hui, et qui m'ont permis de vivre ce genre de moments. »

Sur le même thème :
Gasly : « Le plus beau jour de ma vie »
- Gasly a impressionné Brawn
- Gasly espère battre Renault au championnat
- Course : Verstappen gagne au Brésil, Gasly deuxième !
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

mardi 26 novembre 2019 à 11:09 SAXO kitcar-96 dit : son copain pilote Antoine Hubert

mardi 26 novembre 2019 à 11:05 SAXO kitcar-96 dit : je peux constater que c'est un p'tit gars très émotionnel les cris de joie pour son résultat du Brésil m'on rappelé les cris de douleurs de Ayrton victoire Brésil 1991; il a l'air très sensible aux évènements comme la perte de son copain le pilote (j'ai plus le nom) et c est clair qu' un coéquipier de la trempe de Max le mets sur un sentiment d'infériorité pour le moment il est très bien chez T.R en espérant une monoplace valable de quelques coups d'eclats pour 2020 mais après pour accéder au graal ça va pas être simple les champions et futurs champions comme Max et Charles qui sont des tueurs (imagé )il peut pas faire le poids pour le moment

lundi 25 novembre 2019 à 22:05 hmmm dit : Je me demande si ce n'est pas cette sensibilité qui lui a fait défaut chez RB?

samedi 23 novembre 2019 à 06:10 SAXO kitcar-96 dit : il est émotionnellement sensible ce petit Pierre espérons pour 2020 une T.R plus véloce