Publié le 29/11/2019 à 19:26

F1 - Ferrari doit progresser dans les virages lents

F1 - Ferrari doit progresser dans les virages lents à Yas Marina

Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont eu des difficultés et des contacts avec le rail dans le troisième secteur ce vendredi à Abou Dhabi (vidéos).

Charles Leclerc a réalisé le septième temps dans la matinée et le troisième dans l'après-midi. Il a eu un contact avec le rail (vidéo) après le passage sous l'hôtel mais il a pu continuer ses essais. Il est satisfait d'avoir été le plus rapide dans la séance de l'après-midi, avec des conditions plus représentatives de celles attendues en course, mais le troisième secteur, où il a eu son accident, lui pose problème.

« La première séance a été assez difficile pour nous, » reconnaît le Monégasque. « La voiture n'avait pas un équilibre excellent, mais nous avons fait de gros progrès et nous avons été plus performants dans la deuxième séance. C'est positif, parce que les conditions de piste étaient beaucoup plus représentatives de ce que nous attendons en qualifications et en course, puisque les deux se dérouleront de nuit à Abou Dhabi. »

« La dégradation des pneus a son importance ici. Nous avons l'air d'être rapides dans le premier et dans le deuxième secteur, mais nous avons du travail pour optimiser nos performances dans le troisième secteur, donc nous allons nous concentrer sur ça et essayer de continuer à progresser. »

« Nos concurrents pourraient bien être plus performants que ce qu'ils ont montré dans la deuxième séance, donc nous verrons notre niveau demain. »

Vettel a les mêmes difficultés

Sebastian Vettel a eu un accident dans la matinée. Il a perdu le contrôle de sa Ferrari après le passage sous l'hôtel et il a percuté le rail à l'arrière-gauche, ce qui a cassé la jante (vidéo). Il a réalisé le cinquième temps dans cette séance et le quatrième dans celle de l'après-midi. C'est aussi dans le troisième secteur, avec les virages les plus lents du tracé, qu'il doit progresser.

« Nous manquons encore de performances par rapport à nos rivaux dans les virages à vitesse moyenne ou faible de ce circuit, » explique le quadruple champion du monde.

« Le troisième secteur est vraiment le plus difficile pour nous, nous avons du mal à faire monter les pneus en température, et la voiture est difficile à piloter. Évidemment, quand on roule à la limite, toute voiture a tendance à devenir plus difficile à piloter, et nous sommes là pour ça. Nous allons faire de notre mieux pour avoir un bon week-end, nous pouvons améliorer les réglages et nous verrons si nous pourrons être dans la lutte dimanche. »

« J'ai percuté les barrières aujourd'hui : j'ai un peu été pris par surprise parce que je ne m'attendais pas à partir en tête-à-queue. Je savais qu'il fallait contrôler l'arrière, mais cela n'a pas vraiment fonctionné, ce qui est un peu dommage, mais seule la jante a été endommagée. »


Sur le même thème :
- Les erreurs qui ont défini la saison de Vettel [vidéos]
- Essais 1 : Bottas mène à Yas Marina, Vettel sort de la piste
- Essais 2 : Bottas domine et s'accroche avec Grosjean [vidéo]
- GP d'Abou Dhabi : Le programme TV
- Toutes les infos sur le Grand Prix d'Abou Dhabi 2019

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 30 novembre 2019 à 01:20 MANFRED91 dit : Ferrari doit progresser dans les virages lents ?! Excellente analyse déjà effectuée durant l’intersaison... décidément nous progressons...