Publié le 30/11/2019 à 17:04

F1 - Racing Point n'a pas eu une séance parfaite

F1 - Racing Point n'a pas eu une séance parfaite à Yas Marina

Sergio Pérez et Lance Stroll pouvait tous les deux faire mieux en qualifications au Grand Prix d'Abou Dhabi.

Sergio Pérez sera 10ème sur la grille, en profitant de la pénalité de Valtteri Bottas. Il a fait une erreur à la fin de la Q2.

« Malheureusement, l'arrière m'a échappé au premier virage dans mon dernier relais, ce qui signifie que j'ai été privé d'une dernière opportunité en Q2, » explique le Mexicain. « Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé. »

« Avec la pénalité de Bottas, nous devrions partir de la deuxième place demain, ce qui n'est pas mauvais, puisque nous avons la possibilité de choisir nos pneus. Je pense que nous pourrons gagner des places parce que nous devrions avoir un meilleur rythme de course. »

« Nous voulons juste finir la saison sur une bonne note. »

Norris pouvait faire un meilleur temps

Lance Stroll s'élancera de la 12ème place, en bénéficiant aussi de la pénalité de Bottas. Il pense qu'il aurait pu faire un peu mieux.

« Nous n'avons pas réussi à entrer en Q3 ce soir, mais je pense que c'était quand même une bonne prestation de l'équipe, » estime le Canadien. « Je n'étais pas satisfait de ma performance en Q1, mais j'ai quand même réussi à entrer en Q2. Partir de la deuxième place nous offre la possibilité de décrocher un bon résultat demain. Nous allons pouvoir réfléchir à la stratégie ce soir, et nous pourrons choisir nos pneus pour le départ demain. »

« J'aurais peut-être pu faire mieux de quelques dixièmes en Q2, Mais je suis assez satisfait d'aborder la journée de demain en sachant que nous avons une bonne voiture de course. »

Sur le même thème :
- Essais 3 : Verstappen prend la tête à Yas Marina
- Qualifications : Hamilton retrouve la pole à Abou Dhabi
- GP d'Abou Dhabi : La grille de départ
- GP d'Abou Dhabi : Le programme TV
- Toutes les infos sur le Grand Prix d'Abou Dhabi 2019

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez