Publié le 03/12/2019 à 12:12

FE - La Formule E va devenir un championnat du monde

FE - La Formule E va devenir un championnat du monde en 2020

La Formule E aura le statut de championnat du monde de la FIA à partir de la saison 2020-2021. La catégorie a séduit de nombreux constructeurs.

La Formule E monte en grade. A partir de la saison 2020-2021, la catégorie de monoplaces électriques aura le statut de championnat du monde, le plus élevé dans la pyramide de la Fédération Internationale de l'Automobile. La décision a été validée par le Conseil Mondial.

Pour avoir le statut de championnat du monde, ce n'est pas tant le nombre de pays visités par une catégorie qui compte, mais surtout son nombre de constructeurs. Elle doit avoir au moins quatre constructeurs automobiles engagés. La Formule E sera le cinquième championnat du monde aux côtés de la Formule 1, du WRC (rallyes), du WEC (endurance) et du WRX (rallycross).

« La création et le développement de la Formule E ont été une grande aventure, » souligne Jean Todt, le Président de la FIA. « Je suis fier de confirmer aujourd'hui son statut de Championnat du Monde FIA. »

« Depuis que nous avons commencé ce périple, la Formule E a connu une croissance fulgurante. En si peu de temps et avec l'arrivée de deux nouveaux grands constructeurs automobiles ayant rejoint le championnat en début de saison portant leur nombre total à 10, la série s'est avérée pertinente pour toute l'industrie automobile. L'engagement et le professionnalisme de ces constructeurs et de leurs équipes respectives se reflètent dans la qualité des pilotes présentés, et s'améliore saison après saison. »

« Depuis la première course à Pékin en 2014 et avec chaque E-Prix par la suite, la Formule E a prouvé que le concept de course électrique à la pointe de la technologie fonctionne. Je salue de tout cœur la Formule E comme le nouveau Championnat du monde FIA. »

Une nouvelle étape pour la Formule E

La Formule E a attiré de nombreux constructeurs depuis sa première saison en 2014. DS, Audi, Nissan, BMW, Mahindra, Jaguar, Venturi et NIO étaient présents la saison dernière, et Renault a été impliqué dans les premières années du championnat. Ces constructeurs ont été rejoints par Mercedes et Porsche cette saison. 

« Notre ambition a toujours été de devenir un jour un Championnat du Monde FIA, » souligne Alejandro Agag, le fondateur et Président de la catégorie. « Tout ce que nous avons accompli jusqu'à présent avait pour objectif d'atteindre ce moment si particulier de notre Histoire. »

« Réussir cet exploit et obtenir le statut de Championnat du Monde FIA confère plus de crédibilité à ce qui est déjà un véritable système de courses et à un spectacle sportif d'ores-et-déjà spectaculaire. Cet accord et cette annonce placent réellement la Formule E au premier rang des courses internationales de monoplaces. »

« Un effort considérable a été déployé par toutes les personnes impliquées et cela n'aurait jamais pu être possible sans le soutien du président de la FIA, Jean Todt, de la fédération et sans le dévouement et l'engagement de nos équipes et de nos partenaires. Nous pouvons maintenant dire que nous l'avons fait. Mais ce n'est que le début d'un nouveau chapitre sous la bannière Championnat du Monde ABB FIA Formula E. »

Sur le même thème :
- Calendrier 2019-2020 de la Formule E
- Plateau 2019-2020 de la Formule E

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 03 décembre 2019 à 13:38 leon dit : Mort annoncée ; la FIA fera comme les mafias et prendra son pourcentage . Bien trop de constructeurs pour un seul qui gagne .

mardi 03 décembre 2019 à 13:36 leon dit : Ce qui annonce la mort prochaine de cette formule ; 1.Trop de constructeurs qui n'aiment pas perdre mais perdront car il n'y a qu'un seul gagnant . 2.Augmentation des couts entre implication des constructeurs et % à verser à la FIA .