Publié le 05/12/2019 à 15:22

F1 - Le souci de DRS a-t-il privé Bottas d'un podium ?

F1 - Le souci de DRS a-t-il privé Valtteri Bottas d'un podium à Abou Dhabi ?

Mercedes pense que les problèmes de DRS ont peut-être empêché Valtteri Bottas de prendre la troisième place à Yas Marina.

Valtteri Bottas a pris la quatrième place au Grand Prix d'Abou Dhabi, après s'être élancé de la 20ème et dernière place. Le système de DRS était désactivé en début de course, en raison d'un problème sur un serveur de la F1. Toto Wolff pense que ce souci a peut-être privé Bottas de la troisième place.

« En début de course (...), il y a eu 18 tours pendant lesquels personne n'avait le DRS, » explique le patron de Mercedes dans une vidéo publiée par l'équipe. « Il y avait des soucis techniques. Je pense que quelqu'un a trébuché sur un câble à la direction de course, et qu'il n'était pas bien branché ! »

« Mais ce n'était pas très bon pour Valtteri parce qu'il n'a pas pu autant remonter que ce que nous pensions, et peut-être qu'il aurait pu se battre pour la troisième place. Il était très proche de Charles, mais c'est comme ça, la quatrième place est très bonne puisqu'il est parti dernier. »

Bottas était 15ème à la fin du premier tour. Il a réalisé plusieurs dépassements mais il a aussi pu gagner des places grâce à son arrêt tardif. Parmi les pilotes qui ont fait un seul arrêt, seuls Sergio Pérez, Daniil Kvyat et George Russell ont changé de pneus après lui.

Pourquoi Bottas a roulé en Q2 et en Q3

Valtteri Bottas avait une pénalité sur la grille et dans ce cas, les équipes ont l'habitude de limiter le kilométrage sur le moteur en qualifications. Cette fois, Bottas a pu disputer l'intégralité de la séance, mais cela l'a aussi obligé à débuter la course avec des pneus médiums rodés. Mercedes voulait lui donner une chance de réaliser le meilleur temps en qualifications.

« Nous voulions donner à Valtteri une chance de signer la pole, » précise Wolff. « Il a été très performant récemment et au niveau du choix de pneus, il n'y avait pas beaucoup d'options et nous allions de toute façon utiliser les médiums en Q2, donc nous avons voulu donner à Valtteri, qui est un compétiteur, la possibilité de jouer la pole position. »

Sur le même thème :
- Course : Hamilton domine à Abou Dhabi
- GP d'Abou Dhabi : Les stratégies
- Toutes les infos sur le Grand Prix d'Abou Dhabi 2019

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez