Publié le 11/12/2019 à 16:11

F1 - Vettel : « Je sais que je peux faire mieux »

F1 - Sebastian Vettel : « Je sais que je peux faire mieux »

Sebastian Vettel reconnaît qu'il n'a pas connu une « bonne année » et il pense qu'il peut faire mieux. Mattia Binotto explique ses difficultés.

Sebastian Vettel espérait mieux de la saison 2019. Le pilote Ferrari a pris la cinquième place du championnat, derrière Charles Leclerc, son nouvel équipier. Vettel a fait plusieurs erreurs qui lui ont fait perdre beaucoup de points, à l'image de son tête-à-queue à Sakhir, de son passage hors piste à Montréal, de son accrochage avec Max Verstappen à Silverstone et de son tête-à-queue suivi d'un contact avec Lance Stroll à Monza. Vettel n'a gagné qu'une course, à Marina Bay, et il reconnaît qu'il voulait faire mieux.

- Les erreurs qui ont défini la saison de Vettel [vidéo]

« Nous n'avons pas eu la saison que nous espérions, point final, » a déclaré le quadruple champion du monde à Sky Sports F1. « Je pense que les raisons sont claires, les leçons sont claires, maintenant c'est à nous d'en tenir compte. »

Vettel attend des progrès à tous les niveaux et il ne s'épargne pas : « Je pense que l'équipe doit être plus performante, je pense qu'individuellement je dois faire mieux, je peux faire mieux. Ce n'était pas une bonne année de mon côté. »

« Je pense pas que c'est aussi mauvais que ce que l'on pourrait croire, parce que beaucoup de choses ont mené à un ensemble qui n'est pas fantastique, mais au final je suis le premier à analyser ce que je fais et je sais que je peux faire mieux. »

Vettel manquait de confiance dans la Ferrari

D'où sont venues les difficultés de Sebastian Vettel cette année ? Après son erreur à Sakhir, il se plaignait d'une monoplace instable. Mattia Binotto, son patron chez Ferrari, estime qu'il a été en difficulté avec la monoplace dans la première moitié de la saison. Vettel s'est relancé grâce aux nouveautés de Marina Bay, où il a décroché son seul succès de la saison.

« Sebastian manquant de confiance dans sa voiture, » a expliqué l'Italien à Auto Motor und Sport. « Elle manquait de stabilité à l'arrière, surtout au freinage. Quand on manque de confiance, on ne peut pas rouler à la limite. Plus nous avons trouvé d'appuis, plus il a repris en confiance. Et ses temps se sont améliorés. Charles (Leclerc) a été une bonne référence pour lui. Cela l'a motivée. J'ai aimé que Sebastian garde son calme, qu'il travaille sur le problème, pour comprendre ce qu'il devait améliorer de son côté et sur la voiture. »

Sebastian Vettel est réputé pour le temps qu'il passe à travailler avec ses ingénieurs pour améliorer sa voiture. Mattia Binotto ne pense pas que son pilote en fait trop. « Seb a de l'expérience, » souligne Binotto. « Il est très analytique. Il essaie de comprendre les choses. Mais une fois au volant, on veut faire de son mieux. Cela n'a pas d'influence sur le style de pilotage. »

Les difficultés de Vettel ont inspiré différentes réactions cette année. Ross Brawn, le responsable de la compétition de la F1, pense que Ferrari doit aider l'Allemand à reprendre confiance et qu'il peut se relever. Helmut Marko, qui a mené Vettel à la F1 à travers le Red Bull Junior Team, pense à l'inverse que Vettel doit quitter Ferrari et même qu'il  a été « sacrifié » à Sotchi, quand Ferrari lui a demandé de laisser passer Leclerc, avec qui il a eu un accrochage à Interlagos.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 12 décembre 2019 à 19:40 MANFRED91 dit : Vettel ne charge pas la voiture mais il dit seulement qu’il ne s’y est pas adapté car elle ne lui convenait pas, il avait le même problème avec la Red Bull lors de sa dernière saison. Concernant Leclerc, ne nous enflammons pas et attendons le match retour en 2020. Le monégasque était devant en qualifications mais en course l’analyse de sportauto prouve le contraire. En ce qui concerne la domination d’un équipier sur l’autre restons prudent et souvenons-nous qu’en 2011 Hamilton avait été dominé... par Button.

mercredi 11 décembre 2019 à 23:11 SAXO kitcar-96 dit : pas vraiment crédible de mettre les problèmes sur la monoplace. l'année dernière quand Charles a eu confirmation de son contrat chez Ferrari j'ai écris ici même que Seb serait déstabilisé par l'arrivé de Charles c'est cela la vraie raison de toutes ces bourdes et à mon avis c'est pas fini pour 2020

mercredi 11 décembre 2019 à 17:48 leon dit : Moi aussi je sais que je peux mieux faire et descendre mon index golfique de 29 à moins de 25 . Ze question est comme pour lui : vais je réussir ?