Publié le 12/12/2019 à 10:05

F1 - Verstappen : « Je suis trop sincère »

F1 - Max Verstappen : « Je suis trop sincère »

Max Verstappen assume son franc-parler. Le pilote Red Bull pense que cela peut lui nuire mais il y voit aussi du positif.

Max Verstappen a parfois surpris par ses déclarations provocantes. Depuis l'an dernier, il a menacé les journalistes qui évoquaient ses erreurs d'un « coup de boule », il a jugé des commissaires de course « idiots » et il a accusé Ferrari de triche, ce qui a fortement déplu à Charles Leclerc et Sebastian Vettel. Verstappen a conscience que son attitude peut parfois lui nuire mais il assume ce comportement.

« Je suis probablement trop honnête et trop direct, » a reconnu le Néerlandais à Autocar. « Je ne suis pas un robot quand je suis hors de la voiture, et je suis content de ça, c'est la façon dont j'ai été élevé. Parfois, cela peut jouer contre vous, mais j'y vois des points positifs. »

Jos Verstappen, le père de Max Verstappen, est également réputé pour son franc-parler. L'ancien équipier de Michael Schumacher a guidé son fils depuis le début de sa carrière : « Il m'a donné beaucoup de conseils, des bons et des mauvais ! » s'amuse Verstappen. « De toujours garder les pieds sur terre, d'être moi-même. C'est le plus important : être moi-même, ne pas changer. Evidemment, on prend de l'âge et on évolue naturellement un peu, mais on se souvient toujours de qui sont les vrais amis. C'était un bon conseil. D'être prudent aussi. Mais vous savez, nous aimons la course et faire une course peut être beaucoup plus sûr que rouler en ville. »

Verstappen est impatient de rouler aux Pays-Bas

Max Verstappen est très soutenu par le public néerlandais, qui se déplace en masse sur tous les Grands Prix. Le Grand Prix des Pays-Bas va faire son retour en 2020 et un public nombreux est attendu. Verstappen est heureux de pouvoir rouler devant ses compatriotes.

« Je pense qu'il y aura beaucoup d'orange ! » précise Verstappen. «  Ce sera un week-end très chargé, mais en un sens c'est fantastique. Certains Néerlandais n'ont jamais pu voir la Formule 1, donc quand c'est si proche, c'est une belle opportunité. »

« Et la Formule 1 ne s'est pas rendue aux Pays-Bas depuis longtemps, donc j'espère que cela va aider d'autres (pilotes) à émerger, mais peut-être que dans 10 ou 15 ans il y aura un nouveau pilote néerlandais, quand je prendrai de l'âge, et que quand je prendrai ma retraite, quelqu'un pourra reprendre le flambeau. »

Sur le même thème :
- Verstappen veut continuer à progresser en 2020
- Verstappen ironise sur les médias
- Verstappen présente ses excuses

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 14 décembre 2019 à 21:09 L Ours dit : S est bien le genre d enfant gaté, quand les parents ne savent pas coller des tartes

jeudi 12 décembre 2019 à 19:21 Juju dit : Tout à fait d'accord avec MANFRED91. Courtoisie ne signifie pas hypocrisie, agressivité ne signifie pas franchise et dénigrement ne signifie pas honnêteté. Mais bon, il faut un minimum de finesse pour le comprendre. Ce n'est pas gagné, avec Max.

jeudi 12 décembre 2019 à 14:38 MANFRED91 dit : Il ne faut pas confondre franc parler et ouvrir sa bouche à tous propos sans réfléchir CrashMax. Le coup de boule aux journalistes en est le parfait exemple... et pour toi ce n’est pas un cas isolé.