Publié le 13/12/2019 à 15:43

F1 - Ferrari explique sa perte de vitesse de pointe

F1 - Ferrari explique sa perte de vitesse de pointe en fin de saison

Mattia Binotto assure que la perte de vitesse de pointe de Ferrari n'est pas due à des changements sur le moteur.

Le moteur Ferrari a été au coeur des débats cette année. Plusieurs équipes ont eu des soupçons sur la légalité du V6 italien, considéré comme le plus puissant du plateau. A Austin, la FIA a publié une directive technique précisant qu'il était interdit de contourner le débitmètre de carburant. A la course suivante, à Mexico, une seconde directive a proscrit l'utilisation de liquides de refroidissement comme carburant.

Mercedes a immédiatement perçu une perte de vitesse de pointe chez Ferrari et Max Verstappen a accusé la Scuderia de triche. Ferrari a démenti ces accusations. Mattia Binotto, le patron de la formation italienne, a confirmé à Auto Motor und Sport que la perte de vitesse de pointe est « vraie », mais selon lui, elle est uniquement due à de nouveaux réglages aérodynamiques, afin d'améliorer le comportement de la SF90.

« (Les équipes concurrentes) tirent les mauvaises conclusions, » assure Binotto. « Nous n'avons pas fait de changements sur le fonctionnement du moteur. Afin de générer plus d'appuis (aérodynamiques), la résistance à l'air a été augmentée. Nous sommes donc un peu plus rapides en courbe mais plus lents dans les lignes droites. »

Ferrari soutient les décisions de la FIA

La FIA publie régulièrement des directives techniques pour préciser certains points du règlement. Les équipes peuvent demander une clarification et si une pratique ou un système est interdit, tout le plateau en est informé. Mattia Binotto estime que ce processus est positif et il n'a aucun problème avec les deux directives publiées en fin de saison.

« Nous en sommes satisfaits, » précise Binotto. « Parce qu'il y a plus de clarté dans un ensemble de règlements très complexes. Sont-ils totalement clairs ? Probablement pas. Je suis certain qu'il y a aura encore quelques directives à l'avenir. L'équipe se doit de soutenir la FIA dans l'élimination des ambiguïtés du règlement. »

Sur le même thème :
Ferrari a prouvé la légalité de son V6 selon Binotto
- Brawn surpris par les soucis de Ferrari
- Statistiques 2019 : Les moteurs utilisés
- Leclerc a vécu une saison « un peu étrange »
- Binotto dresse un bilan mitigé de la saison de Ferrari

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 13 décembre 2019 à 17:50 leon dit : Seul demain donc 2020 compte . Expliquer le passé c'est justifier ses erreurs passées dont on se fout d'autant qu'ils ont perdu et seul le vainqueur compte