Publié le 16/12/2019 à 09:11

Les résultats et les vidéos du week-end

Toyota réalise un doublé à Bahreïn et Norbert Michelisz devient champion du WTCR

Toyota a réalisé un doublé aux 8 heures de Bahreïn dans le WEC et Norbert Michelisz est devenu champion du WTCR à Sepang.

Au programme du week-end : 8 Heures de Bahreïn dans le WEC et WTCR à Sepang.

Toyota s'offre un doublé à Sakhir dans le WEC

Toyota a signé un doublé à Sakhir dans le championnat du monde d'endurance, avec la N°7 de Kamui Kokayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez devant la N°8 de Brendon Hartley, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima. La Rebellion-Gibson de Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman Nato était encore en pole mais dès le deuxième virage, Senna a été percuté par Charlie Robertson, auteur d'un tête-à-quuee dans la Ginetta-AER LNT (Robertson/Hanley/King). La Toyota N°8 a dû les éviter et la N°7 a pris la tête, pour ne plus la lâcher. La N°8 a pris la deuxième place devant la Rebellion, qui a perdu trois tours en raison de soucis de sélections de rapports.

En LMP2, l'ORECA-Gibson United de Phil Hansen, Filipe Albuquerque et Paul di Resta s'est imposée. Dans la catégorie GTE Pro, l'Aston Martin N°95, confiée à Marco Sorensen et Nicki Thiim, a remporté la course. Enfin, en GTE Am, la victoire est revenue à la Porsche Project 1 N°57 de Ben Keating, Larry ten Voorde et Jeroen Bleekemolen.

Au championnat, Kobayashi, Conway et Lopez prennent la tête, avec huit points d'avance sur Hartley, Buemi et Nakajima. Senna, Menezes et Nato sont troisièmes, à 30 points.

- Les moments forts de la course en vidéo

Michelisz champion 2019 du WTCR

Norbert Michelisz a remporté le titre en WTCR à Sepang. Le Hongrois a gagné la première course. Il était en pole et il a mené de bout en bout, sous une faible pluie. Il a devancé Aurélien Panis et Gabriele Tarquini. Esteban Guerrieri s'est classé au quatrième rang, devant Joao Paulo de Oliveira et Yvan Muller, hauteur d'une belle remontée depuis la 16ème place. Jean-Karl Vernay a pris la 10ème place.

Esteban Guerrieri a gagné la deuxième course, devant Mikel Azkona et Johan Kristoffersson. Nestor Girolami a vu l'arrivée au quatrième rang, devant Kevin Ceccon, Yvan Muller, Yann Ehrlacher et Norbert Michelisz. Nicky Catsburg a eu un contact avec Muller et il a abandonné. Sa Hyundai a pris feu et la course a été interrompue près d'une heure.

Norbert Michelisz a été titré dans la troisième course, remportée par Johan Kristoffersson, 22ème sur la grille. Michelisz était en pole mais Esteban Guerrieri a vite pris la tête. Michelisz a perdu des places et Guerrieri a été en position d'être titré mais il a eu un contact avec Mikel Azcona. Guerrieri a perdu des places et il a ensuite eu un problème qui l'a fait chuter dans le classement. Azcona a été doublé par Kristoffersson, qui s'est imposé devant lui et Kevin Ceccon. Michelisz a pris une quatrième place suffisante pour le titre, devant Gabriele Tarquini. Yvan Muller a été classé au 13ème rang et Guerrieri au 22ème.

Michelisz finit la saison avec 21 points d'avance sur Guerrieri et 41 sur Muller.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez