Publié le 19/12/2019 à 12:11

F1 - Des pilotes contre l'allongement du calendrier

F1 - Des pilotes inquiets de l'allongement du calendrier

Les pilotes saluent les mesures pour réduire la durée des week-ends de course mais ils s'inquiètent de l'allongement du calendrier.

Le règlement 2021 prévoit un allongement du calendrier jusqu'à 25 courses d'ici quelques années. Le calendrier 2020 prévoit 22 courses, un nombre jamais atteint. En 2021, le format des week-ends va évoluer pour compenser cette extension du calendrier : les activités médias du jeudi devraient être repoussées au vendredi matin, et les premiers essais devraient se tenir le vendredi après-midi. Ce nouveau format devrait permettre à tous les acteurs de la F1 d'arriver un jour plus tard sur le circuit et Kimi Räikkönen soutient ce changement.

« Il faudrait que cela se fasse dès l'année prochaine, » a déclaré le champion du monde 2007 le jeudi à Yas Marina. « Cette journée (du jeudi) est totalement inutile. Sincèrement, nous allons dire la même chose, ou au moins la moitié, dimanche après la (...) course et (vendredi) aussi. Je pense que c'est une bonne décision parce que les gens n'auront plus à partir de chez eux aussi longtemps et il n'y aura plus des dépenses aussi élevées pour les hôtels. »

Carlos Sainz a des sentiments « assez mitigés » sur ce nouveau format : « A titre personnel, j'aime quand la Formule 1 a une grosse influence sur le lieu où celle se rend, donc que cela devient une semaine de Formule 1, » précise le pilote McLaren. « Je pense que cela implique toujours trop de voyages et trop d'efforts pour les mécaniciens mais je pense que c'est une façon de préparer un calendrier plus long, une chose à laquelle je suis totalement opposé. Avoir 22 ou 21 courses, c'est déjà trop. Je pense que cette journée (en moins) ne compensera pas totalement les 22 ou 25 courses prévues à l'avenir. »

Gasly craint une mesure insuffisante

Pierre Gasly soutient l'idée d'un week-end plus court mais il craint que cette mesure ne soit pas suffisante pour compenser un calendrier de plus en plus long.

« Je pense que tout le monde en est satisfait : plus de journées chez nous, plus de journées avec la famille, » souligne le Français. « Je pense que c'est nécessaire, je suis vraiment de l'avis de Kimi, pas tant pour nous (les pilotes), parce que je dirais que nous avons surtout une vie plus facile dans le paddock mais pour tous les gars, les mécaniciens, les ingénieurs. Nous voyons, en discutant avec eux, qu'il est vraiment difficile d'avoir une vie personnelle dans ce monde, en travaillant dans cet environnement. »

« C'est une bonne chose mais je rejoins le point de vue de Carlos, dans le sens où si nous augmentons le nombre de courses, (le jour en moins) ne pourra jamais compenser (l'allongement du calendrier). Je pense que c'est une bonne mesure mais qu'il ne faut pas trop augmenter le nombre de courses. »

Sur le même thème :
- La F1 atteint la « limite absolue » avec 22 courses
- Steiner favorable au vendredi remodelé
- 25 courses : Binotto n'est « pas convaincu »
- Un 22ème GP aura des conséquences logistiques
- Le Panama voudrait son Grand Prix de Formule 1
- Un Grand Prix en Arabie Saoudite dès 2021 ?

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez