Publié le 24/12/2019 à 12:21

Supercar Gordon Murray T.50 (2022) : l'A110 comme référence

GMA T.50 (2022) : une Alpine A110 comme référence pour développer la supercar

Le célèbre ingénieur à qui l'on doit la McLaren F1 aurait pris l'Alpine A110 comme référence pour sa prochaine supercar.

Gordon Murray prépare actuellement la supercar T.50 sous sa propre marque, GMA (Gordon Murray Automotive). L'ingénieur de renom, père de la McLaren F1 entre autres, entend en faire "la dernière et la meilleure supercar 'analogique' jamais produite" avec notamment un V12 atmosphérique de 650ch, un poids inférieur à une tonne et un ventilateur arrière gérant le flux d'air. Pour développer la T.50, Murray n'aurait pas utilisé comme référence les hypercars les plus performantes du moment mais la nouvelle Alpine A110. Il avait pris livraison d'une A110 en août 2018.



Interrogé sur la raison pour laquelle il a opté pour des amortisseurs passifs sur la T.50, et non pour une suspension pilotée, Murray viendrait de révéler à Car Throttle : "La réponse est très simple. Il y a un an j'ai acheté une Alpine A110, et elle a le meilleur compromis entre comportement et maniabilité de tout ce que j'ai conduit depuis la Lotus Evora, qui était au sommet de ma liste avant cela. Quand on analyse cette voiture, ce que nous avons fait - nous avons démonté la mienne pendant deux mois, nous l'avons évaluée - cette voiture n'a aucune astuce. Elle fait juste vraiment bien l'essentiel. (...) Elle est meilleure qu'une Porsche, meilleure que des supercars ; elle est absolument brillante."

Au-delà des chronos

Et Murray de poursuivre : "Nous n'avions pas prévu de prendre une référence, jusqu'à ce que l'Alpine sorte (...) J'avais fait la même chose avec la F1 ; j'avais pris la (Honda) NSX comme repère, car c'était la voiture ayant le meilleur comportement et la meilleure maniabilité de son époque."

Alpine ayant pris le parti de rendre l'A110 plus communicative que pointue, les louanges de Gordon Murray à son sujet confirment une nouvelle fois qu'il en va de même pour GMA avec la T.50. Plus qu'une chasseuse de chrono, l'ingénieur veut en faire une auto gratifiante pour son conducteur. L'A110 serait l'une des deux voitures que Murray utiliserait au quotidien, avec un Suzuki Jimny de dernière génération pour les jours de neige.

A lire aussi : Gordon Murray T.50 (2022) : une version circuit ?

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)7

dimanche 29 décembre 2019 à 02:00 Ik dit : Le chassi vient de cher lotus, bizarre

mercredi 25 décembre 2019 à 20:07 prout dit : voilà qui clouera le bec a certains ^^

mardi 24 décembre 2019 à 17:04 garcia72 dit : "... comme quoi il ne faut pas avoir préconçues, ni se lamenter (d'être né en France - comme chantait Sardou... ) !...

mardi 24 décembre 2019 à 17:02 fassi49 dit : rien à ajouter que bravo aux ingénieurs de Renault Sport

mardi 24 décembre 2019 à 16:36 neo dit : vu le bide monumentale des ventes il espère en faire un collector mais quand on voit la gueule des côtes Argus des wind, avantime, vel satis, talisman, lassitude, z.e, espace V, enfin quasi tout les modèles Renault mis part les clio vendues en flottes d'entreprises ou les services de l'État (et j'en sait quelque choses les nôtres sont constamment au garage!)

mardi 24 décembre 2019 à 15:18 dig dit : bel hommage à l'Alpine, ce n'est pas une daubewagen qui pourrait s'en vanter

mardi 24 décembre 2019 à 13:32 SAXO Kit-car96 dit : seul les génies savent reconnaître les vraies valeurs et mr Gordon Murray en fait parti